Médiation. Omerta sur grand et petit écran

Médiation. Omerta sur grand et petit écran

DirectLCI
Affaire Weinstein et harcèlement sexuel. Un téléspectateur nous écrit : "Pourquoi autant de bla-bla-bla, ça n’étonne personne toutes ces histoires En plus toutes ces actrices qui les dénoncent ont eu du succès grâce à tout ça alors qu'elles arrêtent d'être hypocrites et vous aussi, les médias. " LIRE LA RÉPONSE :

Parfois, des remarques me laissent sans voix …la vôtre est l’une d'entre elles. Nous avons diffusé plusieurs reportages sur ce scandale et ce type d’agressions qui affectent le monde d’Hollywood mais également celui travail dans sa globalité. La loi du silence n’est pas dans son gêne, elle est même incompatible à notre métier. Le harcèlement sexuel et le viol sont des délits, des crimes répréhensibles par la loi… Les pratiques dites courantes dans certains milieux professionnels ne sont pas pour autant considérées comme anodines devant les tribunaux. La médiatisation de ces affaires met fin à des tabous mais, rassurez-vous, n’ouvre pas la porte à la délation. Il nous faut rester vigilants face à cette avalanche d’accusations et tourner le dos à la diffamation car nos journaux ne se vautrent pas dans le journalisme de caniveau. En libérant la parole, nos JT  fissurent, par ricochet, les convenances sociales d’une époque révolue.  Pour revenir à votre réflexion, soyez sûr qu’elle est d’un autre siècle.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter