Médiation. Paris a une longueur d‘avance

Médiation. Paris a une longueur d‘avance

DirectLCI
L’actualité des Gilets jaunes reste le sujet le plus commenté , énormément de remarques sur notre traitement. Exemple : "Je tiens juste à vous faire remarquer que la France ne se résume pas à Paris. 30 minutes de journal télévisé pour ne parler que de Paris depuis deux/ trois semaines, c'est trop, 136000 manifestants ce samedi en France dont seulement 8000 à Paris. Pourtant sur votre chaîne on ne voit que les Champs Élysées et République. Est-ce bien sérieux comme compte rendu de ce mouvement. Pourriez-vous m’expliquer pourquoi des grandes chaînes se canalisent uniquement sur Paris pendant les manifestations ? De graves incidents, des dégâts ont lieu ailleurs mais personne n’en parle !!!! LIRE LA RÉPONSE :

Le pouvoir exécutif siège à Paris et c’est vers la capitale ce samedi comme les précédents que des milliers de Gilets jaunes ont convergé. La ville lumière attire les manifestations dans bien des domaines et c’est donc ce lieu privilégié pour bien des contestations et des rassemblements qui centralise notre regard. Ceci étant dit, vous avez raison, Paris n’est pas la France or c’est à la France que nos journaux s’adressent. Cependant contrairement à ce que vous dites, nous avons montré entre autres des dégâts à Saint Etienne, au Puy en Velay, à Tours, à Bordeaux, à Toulouse... mais il faut bien l’admettre, nous ne pouvons pas être partout, dans toutes les villes ou sur tous les ronds-points où les Gilets jaunes brandissent leur ras le bol. Reconnaissez que la province a bien eu la parole depuis le 17 novembre dans nos éditions, si vous êtes un de nos fidèles téléspectateurs vous ne pouvez le nier, des Gilets jaunes interviennent en direct dans nos journaux de leur campement, de leur site de blocage et les incidents qui ont émaillé les manifestations du weekend dernier n’étaient pas que parisiens… mais il ne faut pas résumer ce mouvement en affichant région après région des rassemblements qui relatent les mêmes revendications ou ces scènes de pillage qui entachent la lecture de ce malaise social.

Sur le même sujet

Lire et commenter