Médiation. Pouvoir éditorial et équilibre démocratique

DirectLCI
Nous avons regardé le JT. Vous avez complaisamment présenté la sortie ""people"" de Macron avec sa femme en montagne. Vous avez relaté largement le meeting de Mélenchon à Lille. Rien sur le meeting de Fillon à Lyon devant une salle comble. Cette partialité est non seulement inadmissible mais dangereuse pour la démocratie… LIRE LA SUITE...

Tous les candidats sont égaux dans les JT conformément à la loi. Notre sélection ne relève pas d’une orientation politique mais de calculs arithmétiques des plus impartiaux. La campagne officielle oblige tous les médias audiovisuels à offrir aux 11 candidats le même temps d’antenne et le même temps de parole et ce à la seconde près. Cette règle législative nous contraint à bouder certains meetings. SI les déplacements d’un candidat sont omniprésents un jour, ceux du lendemain seront obligatoirement absents de nos journaux ou débats. Notre silence n’est pas intentionnel et repose sur des paramètres mathématiques, neutres par excellence. Respecter l’équilibre démocratique entre les interventions des uns et des autres nous amène à reléguer aux oubliettes nos éventuels choix éditoriaux. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter