Médiation. Stress et absentéisme latent

Médiation. Stress et absentéisme latent

DirectLCI
L’absentéisme est en hausse chez les salariés du privé en 2017, la durée moyenne d'absence est de 17,2 jours par an et par salarié. Un téléspectateur nous écrit : "Je tenais à vous faire part de mon mécontentement vis à vis du programme absentéisme du journal de 20 H. Pourquoi faire des statistiques sur le privé et ne pas mettre aussi l’absentéisme dans le public sur le tableau ? Voilà pour mon coup de gueule, j’espère que la prochaine fois on verra le privé et public côte à côte." LIRE LA RÉPONSE :

Nous l’avons précisé en présentant cette enquête, seul le secteur privé en était la cible. Par conséquent, parler de l’absentéisme dans le public s’avérait hors-jeu. Cette étude démontre que le taux d’absence est en hausse, dans le secteur privé, pour la troisième année consécutive. Ces données résultent d’une analyse effectuée par le cabinet Ayming spécialisé dans la performance des entreprises, 46.650 sociétés et près de deux millions d’employés y étaient référencés. Nous avons dans notre journal exposé les conclusions de ce baromètre social qui prouve, chiffres à l’appui, les disparités entre les hommes et les femmes dans le monde du travail, qui démontre également un lien non négligeable dans 70% des cas entre les arrêts maladie et les mauvaises conditions de travail. Les absences varient avec l’âge et se révèlent plus importantes dans les régions où le taux de chômage est supérieur à la moyenne nationale. Des enquêtes équivalentes réalisées sur les mêmes bases existent, bien évidemment, pour le secteur public mais aucune n’est récente. Les résultats se modifiant chaque année, il ne serait pas honnête, vous en conviendrez, de juxtaposer des études réalisées dans le passé pour le public avec celles conclues cette semaine pour le privé. Informer ne signifie pas tout mélanger !

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter