Médiation. Un samedi à répétition

Médiation. Un samedi à répétition

Samedi : Gilets jaunes, Marche pour le climat et Black blocs, un samedi de manifestations dont la présence jugée "massive" sur nos antennes TF1 et LCI agace certains de nos téléspectateurs. Exemple : « Je souhaite ici vous interpeller sur le traitement de l’info, concernant les samedis et leurs cortèges de manifestations de Gilets jaunes ou de cagoules noirs. Comment pouvez-vous devenir les complices de ces énergumènes, samedi après samedi, des heures d’antenne en boucle pour voir la poubelle qui flambe, la vitrine qui explose, l’abri bus qui vole en éclat ? Informer c’est une chose ! mais harceler par des images en boucle en est une autre !" LIRE LA RÉPONSE :

Les manifestations du samedi sont devenues au 45ème épisode lassantes pour certains de nos téléspectateurs. Nous en sommes bien conscients. Mais cette actualité fait de la résistance et nous ne pouvons la taire. Ces rassemblements, ces heurts qui se répètent semaine après semaine s’imposent dans nos JT et le temps d’antenne qui leur est consacré varie en fonction de leur ampleur. Notre fonction consiste à parler de ce qui est et non pas de ce que vous voulez ou de ce que nous voulons. Bien sûr, nous devons temporiser et éviter de grossir un événement plus que de raison et c’est ce que nous faisons même si parfois le juste équilibre de l’information semble à vos yeux avoir perdu sa boussole. Avec le plus de rigueur possible, nous avons relaté les différents rassemblements de ce samedi sans pour autant montrer plus que nécessaire les débordements et notamment ceux provoqués à Paris par les Black blocs qui avaient infiltré la Marche pour le climat. Entre une mobilisation calme et une manifestation entachée d’échauffourées, les médias en général et les nôtres en particulier font un choix. L’information principale devient très vite évidente pour le plus grand nombre…Or c’est à ce plus grand nombre que nous nous adressons.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Le Pas-de-Calais confiné pour 4 week-ends, 22 autres départements soumis à des mesures renforcées

Séisme en Nouvelle-Zélande : alerte au tsunami en Nouvelle-Calédonie et dans tout le Pacifique

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

EN DIRECT - Covid-19 : avec 3.633 patients concernés, le nombre de malades en réanimation reste stable

CARTE - Covid-19 : trois nouveaux départements sous "surveillance renforcée", 23 concernés au total

Lire et commenter