Médiation. Une autre couleur dans les rues de Paris

Médiation. Une autre couleur dans les rues de Paris
DirectLCI
Manifestation des « foulards rouges » ce dimanche mais avec peu de résonance dans nos JT selon les participants. Exemple : "il y avait à Paris une manif des foulards rouges (pour une fois) Vous en avez à peine parlé, quand il s'agit des gilets jaunes et des casseurs vous passez et repassez la manif du matin au soir en boucle comme s'il s'agissait d'un spectacle. Je comprends qu'une manif de citoyens paisible ne soit pas du grand spectacle. Vous auriez pu au moins interroger des manifestants, les inviter sur vos plateaux. C’est écœurant ! C'est parce que tout s’est bien passé sans casseurs et affrontements avec la police Vous béatifiez vraiment la casse et les comportements délictueux." LIRE LA RÉPONSE :

la "Marche républicaine des libertés" organisée à Paris par les "foulards rouges" pour "défendre la démocratie et les institutions" face aux violences qui ont émaillé la crise des "gilets jaunes" n’est pas restée silencieuse sur nos antennes et contrairement à vos dires cette majorité silencieuse dont vous vous faites l’écho a eu la parole dans nos JT sur TF1 et dans nos débats sur LCI. Ce jour-là, une autre manifestation pour le climat a rassemblé autant de monde en France et en Belgique nous l’avons évoquée brièvement dans nos journaux sans pour autant attiser les foudres des défenseurs de l’environnement. Les Gilets jaunes ont, il est vrai, pour le moment, une longueur d’avance sur bien d’autres contestations mais reconnaissez que ce mouvement a pris de l’importance, il a déclenché trois interventions du chef de l’Etat, 10 milliards d’euros d’aides supplémentaires pour contrer la colère de la rue, la suppression de la taxe carbone…   Vous devez bien admettre qu’au regard de ce bilan notre lecture de cette actualité sociale complexe doit respecter un certain équilibre.

Sur le même sujet

Lire et commenter