Médiation. Une baisse en dents de scie

Médiation. Une baisse en dents de scie

DirectLCI
Baisse significative du chômage en septembre. Un téléspectateur nous écrit : "Tous les mois augmentation du nombre de chômeurs et subitement comme un coup de baguette magique une grande embellie. On continue à se foutre de nous. ! !! Ces chiffres sont faux et demandent davantage d’explication." LIRE LA RÉPONSE :

La direction de l'animation, de la recherche, des études et des statistiques (DARES) et Pôle emploi publient des données sur le marché du travail, elles sont accessibles au grand public sur internet. Tous les mois, nous en faisons état dans nos journaux en les simplifiant du mieux que nous pouvons. Notre interprétation se veut objective et évite d’être piégée par des annonces trompeuses. En tant qu’observateurs neutres, nous avons relativisé l’optimisme ambiant, suite à cette bonne nouvelle, en analysant, point par point, la soudaine baisse des inscrits à Pôle Emploi. Cette diminution s’avère  bien moins exceptionnelle en prenant en compte dans ce calcul les résultats de juillet et aout, puisque cette chute est de seulement  0,2%, soient 7 600 chômeurs de moins depuis fin juin. Par ailleurs et comme nous l’avons clairement évoqué dans notre JT, cette équation doit être corrigée conformément au principe des vases communicants. Les chiffres de septembre profitent du transfert de chômeurs de Catégorie A,  c’est-à-dire sans activité, vers la Catégorie B, cette dernière comptabilise les personnes travaillant moins de 78 heures par mois. Les contrats à très courte durée et les emplois à temps partiel ayant, désormais, un certain succès…

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter