Médiation. Une colère égratignée dans nos JT

Médiation. Une colère égratignée dans nos JT

Centenaire 14-18. L’histoire avec un grand H et nombre de désaccords avec les Français ont ponctué cette semaine le déplacement présidentiel. "Rien dans le journal au sujet des échanges rugueux en le Président Macron et les Français venus l'interpeller sur son passage dans le nord-est de la France. Pourquoi ?" LIRE LA REPONSE

Votre "rien" est bien fragile même si je vous l’accorde notre traitement sur l’itinérance mémorielle d’Emmanuel Macron et les mouvements de grogne qui l’ont altérée auraient pu être davantage développés dans nos éditions. Depuis le début de son déplacement sur les lieux symboliques de la Grande Guerre, le chef de l'état a été pris à partie à de nombreuses reprises, par des Français mécontents, des échanges parfois musclés dont nous nous sommes fait épisodiquement l’écho. Nous avions choisi de ne pas feuilletonner ces rencontres parfois vives, aveuglés sans doute par notre chaîne LCI qui, comme sa fonction le lui permet, a relayé sans réserve les échanges directs du président de la République avec ces retraités et salariés venus l’interpeller et lui présenter leurs doléances. Hier, conscients de cette petite faiblesse dans notre hiérarchisation de l’information, nous avons résumé ces altercations et satisfait, je l’espère, le plus grand nombre. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Covid-19 : une deuxième vague "pire que la première" ?

Passage à l'heure d'hiver : est-ce vraiment la dernière fois ?

Jeune fille tondue à Besançon : condamnée à un an de prison, la famille a été expulsée ce samedi matin

EN DIRECT - Covid-19 : des élus de la Loire réclament l'assistance de l'armée pour aider les soignants

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent