Médiation. Une mobilisation d’une autre couleur

Ampleur de la mobilisation des Gilets jaunes. Le ministère de l'Intérieur a dénombré 84.000 manifestants un peu partout en France, c'est plus que la semaine dernière, mais moins que début décembre. Difficile de qualifier ces chiffres. Nous les avons comparés aux autres mouvements de contestation de notre histoire récente mais notre sélection a été mal comprise. Exemple : « Très surprise hier soir lors du JT de 20 heures de ne pas entendre mentionner les manifestations sociales contre la loi Taubira dont j’étais et qui rassemblaient près d’un million de personnes !!! Ces manifestations sont évidemment sociales lorsque la cellule familiale est le premier apprentissage de la vie en société ! » LIRE LA RÉPONSE :

Vous êtes nombreux à décrier notre sélection et nos choix dans ce dossier axé sur la mobilisation des mouvements de contestation. Nous ne les avons pas tous mentionnés et nous n’en avons cité que 3 basés sur le temps de travail et l'âge de départ en retraite. Une grogne sociale qui a occupé nos antennes en temps et en heure. D’autres manifestations de grande ampleur ont effectivement alimenté nos journaux dans le passé mais elles ne reposaient pas sur les mêmes préoccupations, l’opposition à la loi Taubira en est une comme celle de la défense de l'enseignement privé en 1984. Dans ce reportage diffusé hier, nous comparions le mouvement des Gilets jaunes à d’autres protestations populaires du même ordre, nous n’avions pas l’intention d’énumérer les rassemblements massifs qui ont mobilisé l’opinion publique dans un ordre chronologique ou quantitatif. Pour être compris du plus grand nombre nous évitons dans nos JT de mélanger ou juxtaposer des faits qui ont peu de dénominateur commun. La loi Taubira et le pouvoir d'achat sont deux thèmes bien difficiles à marier dans un même sujet.

Sur le même sujet

Lire et commenter