Médiation. Une photo qui dérange

Médiation. Une photo qui dérange

DirectLCI
Attaque terroriste dans l'Aude. Un téléspectateur nous écrit : "Pourquoi recommencez-vous à faire de la pub pour les terroristes en donnant le nom et en montrant sa photo ? Il me semblait que c’était un sujet désormais clos et que le consensus était de ne pas donner à ces actes plus de publicité que nécessaire." LIRE LA RÉPONSE :

Son nom n’a pas été cité plus que de raison, sa photo n’a pas été affichée en gros plan plus que nécessaire, ce sont les victimes, leur identité et leur photo qui ont siégé à la une de nos JT. Nous avons précisé leur rôle dans le déroulé des faits. Les actes de bravoure et précisément celui du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame ont largement supplanté dans nos récits les tueries du djihadiste. Si ceux qui nous regardent ne retiennent qu’un nom, ce sera celui d’un officier de  gendarmerie, mort pour les autres.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter