Médiation. Wait and see

Médiation. Wait and see

Je trouve que les journalistes exagèrent avec Donald Trump. On nous a donné une mauvaise image de lui car personne ne voulait qu'il passe. Attendons qu'il gouverne pour juger.... il a été élu démocratiquement, trop ont tendance à l'oublier..... LIRE LA SUITE...

Contrairement à son prédécesseur, la victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine  n’a pas déclenché enthousiasme et euphorie dans la presse française et dans nos JT en particulier. Les journalistes ont, il est vrai tendance, à mettre sur un piédestal un candidat plutôt qu’un autre quand les élections se déroulent  hors de notre République. En France, la législation en vigueur impose à l’ensemble des médias audiovisuels une totale impartialité en période électorale. Nos confrères étrangers, en revanche, n’hésitent pas à afficher leur préférence. Mais en France, ce sont les électeurs français qui décident et choisissent le gagnant et aux USA, ce sont les électeurs américains qui ont élu Donald Trump à la Maison Blanche et non la presse française. A notre décharge, avoir un esprit critique même exacerbé est une qualité dans notre métier.

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Mort de Samuel Paty : la cérémonie d'hommage aura lieu dans la cour de la Sorbonne

EN DIRECT - Covid-19 : cas contact, Brigitte Macron va s'isoler une semaine

Tempête Barbara et épisode cévenol : à quoi s’attendre à partir de mardi ?

Qui est Ludovic B., l'homme soupçonné du meurtre de Victorine Dartois ?

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent