VIDÉO 360 - En immersion dans les catacombes interdites de Paris

Retrouvez toutes les vidéos LCI 360 sur l'application LCI disponible sur Android et sur iOS

Les Parisiens ne le soupçonnent pas, mais à 30 m sous leurs pieds, 300 km de galeries datant pour certaines du Moyen-Age serpentent dans le sous-sol de la capitale. Ces galeries surnommées les Catacombes, dont une infime partie seulement peuvent être visitées, sont interdites au public pour des raisons de sécurité. Mais certains passionnés ont leurs entrées secrètes. Nous avons donc accompagné l'un de ces cataphiles avec notre caméra à 360°, pour une visite exceptionnelle en immersion dans ces anciens passages souterrains.

On les surnomme "les catacombes", mais en fait ce sont les galeries d'inspection des anciennes carrières utilisées durant plusieurs siècles pour construire les bâtiments de Paris. Elles ont été baptisées ainsi parce qu'à la fin du 18ème siècle, on y a vidé une partie des ossements des cimetières parisiens. 

Une toute petite partie se visite officiellement, mais la plus grande part du réseau est interdite d'accès depuis 1955, et la plupart des entrées ont d'ailleurs été scellées.

Toutefois, quelques passionnés qu'on appelle les "cataphiles", passent outre l'interdiction et arpentent malgré tout ces galeries souterraines. Certains réhabilitent même d'anciennes salles de repos des mineurs et entretiennent les tunnels. 

Nous avons suivi l'un de ces passionnés pour une visite exceptionnelle sous le 14ème arrondissement de Paris, à 30 m de profondeur.

Une descente risquée

S'aventurer dans les catacombes n'est  pas sans risque, et notre guide s'est avéré précieux ! D'abord, aucune lumière. Il règne un noir absolu dans ces galeries, il faut donc impérativement emporter avec soi des sources d'éclairage et des batteries de rechange. Les catacombes sont un labyrinthe, et même muni d'un plan, notre spécialiste a parfois hésité sur la direction à prendre.... Certains jeunes qui s'étaient aventurés sans matériel adéquat ont ainsi erré plusieurs jours avant que les secours ne réussissent à les retrouver. 

D'où l'idée d'emporter aussi dans un sac un peu de nourriture, et surtout de l'eau pour ne pas se retrouver déshydraté.

Enfin des bottes, voire des cuissardes, peuvent s'avérer très utiles pour emprunter certains tronçons qui sont inondés. Vous l'aurez compris, explorer les catacombes, ça ne s'improvise pas ! Visite guidée.

Pour une expérience optimale, nous vous conseillons d'utiliser l'application LCI depuis votre smartphone, disponible sur Android et iOS.  Depuis votre ordinateur, la vidéo est visible sur notre page Youtube.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter