VIDÉO 360 - Forces spéciales : l'entrainement en réalité virtuelle

Retrouvez toutes les vidéos LCI 360 sur l'application LCI disponible sur Android et sur iOS

LCI 360
DirectLCI
INNOVATION- La simulation en réalité virtuelle pourrait bientôt remplacer les traditionnelles cibles mouvantes pour l'entrainement des unités d'élite des forces de l'ordre. Nous avons pu découvrir en avant première avec des policiers du Raid ce système futuriste mis au point par des Français, et même le tester. Le réalisme est saisissant.

Attention, certaines séquences de ce reportage peuvent heurter la sensibilité du public.


Arme de service à la main, le policier du raid évolue dans un petit labyrinthe composé de parois transparentes. Mais sur sa tête, un casque de réalité virtuelle l’immerge dans un autre décor : celui d'un bâtiment où des civils sont retenus en otages par des terroristes. L'apparence des couloirs et des pièces dans lesquels il progresse a été finement travaillée,  ainsi que l’ambiance sonore, avec des cris qui montent le niveau de stress à son paroxysme. 

Tout au long de son cheminement, le policier doit faire face à différentes situations, et faire usage de son arme pour affronter les assaillants. Avantage de ce système révolutionnaire : il peut utiliser son arme de service avec des balles à blanc ou des cartouches de gaz, elle est détectée par les capteurs VR et la visée est très précise. 

Bien plus qu'un jeu vidéo

Pour renforcer le réalisme, les policiers qui s'entraînent avec ce système sont équipés d'une ceinture qui leur envoie une impulsion électrique quand ils sont touchés par une balle d'un ennemi.  La première décharge vous rappelle cruellement que vous n'êtes pas dans un jeu vidéo, et pour l'avoir testé, je peux vous garantir qu'après on fait beaucoup plus attention ! 

Une intelligence artificielle permet aussi de corser la difficulté, en jouant sur les émotions des ennemis qui ne réagissent jamais de la même manière.

Enfin derrière ses écrans de contrôle, l'instructeur peut suivre la progression de ses hommes et apprécier leurs bonnes ou mauvaises réactions durant la mission.

Ce système d'entrainement basé sur la réalité virtuelle a l'avantage de proposer une infinité de décors et de situations. Il a déjà été adopté par plusieurs pays étrangers, et les membres des forces spéciales françaises qui l'ont déjà testé se sont déclarées très intéressées.  Il ne leur reste plus qu'à trouver des sources de financement.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter