VIDÉO - Une tenue chic et branchée pour 200 euros : on a testé les services d’un "Personal Shopper"

DirectLCI
SUR MESURE – Vous n’avez pas le temps ou pas forcément le goût prononcé pour la mode ? Que ce soit pour une garde-robe revisitée ou une tenue branchée, des stylistes proposent leurs services. On les appelle des "Personal Shoppers". Leurs conseils permettent d’éviter le fashion faux pas. Nous avons décidé de tenter l’expérience.

Le "Personal Shopper".  Sans doute, avez-vous déjà entendu cet anglicisme. Derrière le nom se cachent des stylistes et conseillers en image qui mettent leur expérience - et leurs conseils - au service de particuliers ou de grandes enseignes. Et force est de constater que ces prestations personnalisées prennent une ampleur inédite en France.


Sur internet comme en magasin, ils "révolutionnent" la manière de faire les boutiques en proposant des looks sur-mesure. Curieux que nous sommes, nous avons décidé de tenter l’expérience. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces "boosters de style" sont prêts à se mettre en quatre pour répondre à vos critères.

Qui sont ces "Personal Shoppers" ?

Oui mais... un "Personnal Shopper", c'est quoi  ? C'est quelqu'un qui, avant tout, cherche à "optimiser l'image" de son client et à lui "faire gagner du temps", nous explique Lara Lejoncour, dont c'est le métier. C'est un(e) styliste "supervendeur(se) qui a une culture mode développée". Et au-delà du style, c'est "une personne qui se doit d'avoir beaucoup d'empathie pour comprendre ce que le client a envie d'être", étaye-t-elle. 


Justement, le choix du "Personnal Shopper" est l'étape indispensable. Il faut dire que sur internet, ce n’est pas ce qui manque. Les sites pullulent par dizaines sur Paris uniquement ! Et notre conseil numéro un, n'hésitez pas à frapper à plusieurs portes. Vous constaterez qu'à chaque fois, c’est le même procédé : un questionnaire à remplir et une photo de soi à envoyer. Il faut renseigner sa taille de vêtements, ses boutiques fréquentées etc. Il s'agit ensuite de déterminer un budget et des objectifs de tenues. Sans cerner la morphologie du client, le "Personal Shopper" ne peut procéder aux repérages de boutiques et vêtements.


En ce qui nous concerne, nous voulions pour 200 euros une tenue d’hiver de la tête au pied. C'est Lara Lejoncour qui a accepté de relever le défi, malgré ce "petit budget" en poche.

Un service (de luxe) qui a un prix !

Gain de temps, conseils personnalisés... S'il présente beaucoup d'avantages, ce service à la personne a toutefois un coût. Dans notre cas, la styliste a facturé l’heure à 100 euros. Ce qui rentre dans les tarifs aujourd’hui appliqués par la plupart des professionnels (entre 70 et 115 euros l’heure). Mais dans ce secteur, "chaque personal a son propre fonctionnement", nous a-t-on expliqué dans nos démarches téléphoniques. 


Ainsi, beaucoup fonctionnent uniquement sur des forfaits à la demie-journée (4h) ou à la journée (7h) facturés entre 300 et 700 euros voire plus, ces tarifs variant en fonction des demandes. À savoir : ces sommes ne tiennent pas compte des achats. Mais sans doute est-ce là le prix à payer pour éviter le fashion faux pas ?

Notre tenue complète à retrouver dans la vidéo ci-dessus :


- Chaussures Dubase : 39,99 euros

- Jean Fosklue : 29,99 euros

- Pull Cashemire col V : 59,99 euros

- Doudoune Jucolor : 49,99 euros

- Chaussettes Jiune Cosse : 7,99 euros

Ces vêtements sont disponibles en ligne sur le site de Celio.

Plus d'articles

Sur le même sujet