3 bonnes raisons de lire "Le reste de leur vie", de Jean-Paul Didierlaurent

LIVRES

ROMAN - Après avoir cartonné avec "Le liseur du 6h27", Jean-Paul Didierlaurent récidive avec "Le reste de leur vie", son nouveau roman qui vient de sortir aux éditions du Diable Vauvert. Metronews vous donne 3 bonnes raisons de lire cette histoire loufoque et émouvante dans laquelle se croisent un thanatopracteur, une aide à domicile et des vieux hauts en couleur.

 Parce que c'est une ode à la vie
Manelle, une aide à domicile, œuvre du mieux qu'elle peut pour adoucir la vie des personnes âgées chez qui elle travaille. Ambroise, lui, a choisi d'être thanatopracteur, un métier consacré aux morts qu'il adore mais qui lui pose bien des problèmes du côté des vivants. En compagnie du vieux Samuel, ils vont se retrouver embarqués dans un road trip loufoque à la fin inattendue. Avec ce conte, Jean-Paul Didierlaurent célèbre l'amour et surtout la vie. Sans forcer, l'auteur fait monter l'émotion et on ne peut s'empêcher de verser une petite larme en refermant Le reste de leur vie.

Parce qu'un peu de chaleur humaine, ça revigore
Alors que la France s'étripe entre les partisans et les opposants de Black M à Verdun, entre les pro et les anti loi El Khomri, cela fait du bien de lire un roman optimiste dans lequel les personnages sont solidaires face aux épreuves de la vie. Hyper attachants, les héros ordinaires de Jean-Paul Didierlaurent nous redonnent foi dans l'espèce humaine.

Parce que ça se lit comme on regarde une bonne fiction
Il l'avait déjà prouvé il y a deux ans avec son premier roman, Le Liseur du 6h27, qui avait reçu un très bon accueil du public et de la critique, Jean-Paul Didierlaurent excelle dans l'art de raconter les histoires. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que l'auteur a reçu par deux fois le prix Hemingway pour ses nouvelles. Cette fois encore sa plume légère et son style sans prétention permettent au lecteur de plonger dans ce roman efficace qui se lit comme on regarde une bonne fiction à la télévision.

A LIRE AUSSI 

>>  "Le Liseur du 6h27", chronique d'un best-seller annoncé

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent