3 bonnes raisons de lire Owen Chase, le marin qui a inspiré le film "Au cœur de l'océan"

LIVRES
DirectLCI
AVENTURE – Ce petit bouquin va vous faire passer l'envie de monter dans un bateau pendant longtemps. Le "Récit de l'extraordinaire et affligeant naufrage du baleinier Essex" a été écrit en 1821 par Owen Chase, chasseur de baleines miraculeusement rescapé d'un naufrage. Robert Laffont le réédite à l'occasion de la sortie du nouveau film de Ron Howard, "Au cœur de l'océan".

Parce qu'il a inspiré Herman Melville bien avant Ron Howard
"La lecture de cette prodigieuse histoire a eu sur moi un effet étonnant", disait Herman Melville de ce récit, initialement publié en 1821. Melville venait de naître, il allait connaître une belle carrière de marin (notamment sur un baleinier de Nantucket, comme Owen Chase) avant de se lancer en littérature et de publier son chef-d'œuvre, Moby Dick, en 1851. Le plus grand des romans de mer a été en partie inspiré par ce court récit, écrit par un commandant en second qui n'avait pas de vocation littéraire, mais tout le talent nécessaire pour raconter le naufrage qui l'a traumatisé.

Parce que c'est un récit qui donne des frissons
Si vous avez aimé la longue partie de Invincible, le film d'Angelina Jolie, où le héros dérive pendant des mois sur un canot de sauvetage, ou Seul sur Mars, pour son expérience de la solitude en milieu plus qu'hostile, vous serez captivé par ces pages. Parti pour une longue chasse à la baleine dans le Pacifique, avec un équipage de marins solides et courageux, Owen Chase raconte avec son langage XIXe comment une baleine furieuse a démoli leur navire, projetant les hommes dans trois canots de sauvetage. S'ensuivent de longues semaines où l'on meurt de faim, de chaud, de froid, plongeant le lecteur dans l'effroi jusqu'à un terrible chapitre qui aborde le tabou ultime de tout naufragé : le cannibalisme.

Parce que c'est une réédition qui tombe à pic
Le Récit de l'extraordinaire et affligeant naufrage du baleinier Essex a mis presque deux siècles à parvenir au public français. Remercions Ron Howard pour en avoir tiré un film, qui sort mercredi 9 décembre, avec Chris Hemsworth dans le rôle d'Owen Chase. C'est l'occasion d'une passionnante petite édition traduite par Xavier Bachelot, sans appareil critique superflu. Et puis, ça fait une idée de cadeau de Noël pas cher (9,50 euros), qui devrait logiquement donner envie de poursuivre avec les 600 pages de Moby Dick. Et de voir le film de Ron Howard entre-temps.

EN SAVOIR + >> Chris Hemsworth, méconnaissable dans Au coeur de l'océan

Lire et commenter