5 romans jeunesse pour un été bien fun

LIVRES
DirectLCI
C'EST LES VACANCES ! Avant d’aller à la plage, ou toute autre destination estivale, metronews a sélectionné pour vous 5 romans jeunesse qui séduiront petits et grands cet été.

C’est l’été. Deux mois de loisirs s’offrent à nos enfants. Entre le sport, la plage et les excursions, des temps calmes s’imposent avec un bon bouquin. Mais lequel choisir ? Voici cinq romans jeunesse qui ont retenu l’attention de la rédaction de metronews. Une dystopie pour les fans de Hunger Games, un drame choc, une saga épique, le prochain blockbuster américain ou encore une nouvelle série young adult sont au programme de notre sélection, de quoi passer un été des plus fun !

► Phobos
Après avoir reçu deux fois le Grand Prix de l’Imaginaire Jeunesse en 2010 pour le premier tome de la tétralogie Le cas Jack Spark et pour le premier tome de la série Animale en 2014 (tome 2 prévu à la rentrée), Victor Dixen crée l’évènement cet été avec le premier tome de sa troisième série : Phobos, qui signifie peur en grec, et qui tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page. L’auteur propose une nouvelle dystopie fascinante qui se situe dans l’univers spatial et celui de la télé-réalité. Six filles et six garçons sont sélectionnés pour un aller simple dans un vaisseau spatial. Ils sont les candidats du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire. Une nouvelle série addictive signée par un auteur français très prometteur qui s’adresse aux fans de Hunger Games. Le tome 2 est prévu pour l’automne... À suivre !
De Victor Dixen, éd. R/Robert Laffont, 448 p., 17,90 €

► Nous les menteurs
E. Lockhart a écrit plusieurs romans pour adolescents parmi lesquels La fabuleuse histoire de la mouche dans le vestiaire des garçons et la célèbre série Le journal de Ruby Oliver chez Casterman. Nous les menteurs raconte un drame choc qui surgit dans la famille Sinclair. Au cœur d’un milieu aisé, sur une île privée au large du cap Cod, quatre adolescents - Les Menteurs - vont vivre une histoire bouleversante qui mettra à l’épreuve leur amitié. Un accident, un secret, de mensonges en mensonges, E. Lockhart vous promet un dénouement stupéfiant, tant on aurait pensé à tout, sauf à cela. Une histoire bouleversante dont on ne sort pas indemne. 
De E.Lockhart, éd. Gallimard Jeunesse, trad. N.Peronny, 272 p.,14,50 €

► Red Queen
Victoria Aveyard fait ses premiers pas dans l’édition avec une saga épique de haut niveau. La publication de ce premier tome de Red Queen est une réussite. L’action se situe au royaume de Norta dans lequel la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels. Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans ce chaos jusqu’au jour où elle se découvre un extraordinaire pouvoir digne d’un Argent. Une série fantastique avec des rebondissements palpitants et des scènes de combats épiques de haute voltige qui comblera les lecteurs de fantasy. D’autres tomes sont à venir... 
De Victoria Aveyard, éd. MsK, trad. A.Delarbre, 448 p., 18 €

► Red Rising
Déjà phénomène aux États-Unis, Pierce Brown publie son premier roman Red Rising (le premier tome d’une trilogie événement) qui a tout pour être le prochain blockbuster puisque les droits ont été acheté par Universal. Dans le futur, La Terre est en train de mourir, elle n’est plus habitable. Pour survivre, Mars est colonisée. Les Ors, les plus riches, ont réduit les autres en esclavage... Au programme : de la pure SF, une société dystopique en pleine évolution, de la romance, des secrets... Ce roman a tout pour plaire, entre Hunger Games et Le Trône de Fer. Une fois terminé, vous trépignerez d’impatience pour lire la suite.
De Pierce Brown, éd. Hachette Romans, trad. H.Lenoir, 476 p., 18 €

 Let the sky fall
Après le succès de la série Les gardiens des cités perdues (Tome 1 et 2), Shannon Messenger revient cette fois-ci avec une nouvelle série young adult. Dans ce premier tome, Vane Weston ne s’explique pas d’être vivant après avoir survécu à l’ouragan qui a tué ses parents. Quand il se réveille, il ne se souvient plus de rien sauf d’un visage d’une fillette ballotée par les vents, il s’agit d’Audra, une sylphe, une créature liée au vent qui a pour mission de le protéger. L’histoire est racontée par les deux voix des personnages qui sont confrontés à eux-mêmes et à leurs ennemis. Une imagination hors norme, une écriture vive et des dialogues malicieux dynamitent un premier tome qui tient toutes ses promesses. 
De Shannon Messenger, éd. Lumen, trad. A.Goacolou, 496 p., 15 €

A LIRE AUSSI >> 5 romans feel good pour un été bien cool

Lire et commenter