Alice Zeniter décroche le Goncourt des lycéens 2018 pour son roman "L’art de perdre"

DirectLCI
RÉCOMPENSES – Finaliste malheureuse du Goncourt "des grands", Alice Zeniter vient de se voir décerner celui des lycéens pour son roman "L'art de perdre". Le récit puissant des non-dits de la guerre d’Algérie à travers le destin d’une famille française.

On savait qu’une femme remporterait le Goncourt des lycéens. Restait à savoir laquelle. Alors que les prix littéraires de la saison avaient été tous décernés à des auteurs masculins, quatre romancières concourraient, en finale, pour ce prix décerné par une cinquantaine de classes d’élèves de 15 à 18 ans.


Au troisième tour de scrutin, Alice Zeniter l’a emporté avec son roman L’art de perdre (Flammarion) face à Véronique Olmi avec Bakhita (Albin Michel). Brigitte Giraud avec Un loup pour l’homme (Flammarion) et Monica Sabolo avec Summer (Lattès) étaient également en lice. Alice Zeniter et Véronique Olmi étaient finalistes, la semaine dernière, du Goncourt "des grands" décerné à Eric Vuillard pour L’Ordre du jour (Actes Sud).

En vidéo

VIDÉO - Qu'est ce que rapporte un prix littéraire ?

Cinquième roman d'Alice Zeniter, L'art de perdre est un récit puissant sur les non-dits de la guerre d'Algérie à travers le destin d'une famille française dont le grand-père fut harki. Il a déjà été récompensé par le prix littéraire du journal Le Monde, le prix des libraires de Nancy et le prix Landerneau des lecteurs. Il est toujours en lice pour l'Interallié. 

Plus d'articles

Sur le même sujet