Après les enfants, Zep veut amuser les "Happy parents"

Après les enfants, Zep veut amuser les "Happy parents"

LIVRES
DirectLCI
BD - Cinq ans après le succès de "Happy Sex", qui s'est vendu à 400 000 exemplaires, le créateur de Titeuf revient avec un délectable "Happy Parents" (Delcourt), pour les pères et mères au bord de la crise de nerfs.

Tous les jeunes parents devraient s'y reconnaître. Avec son humour habituel, Zep dessine dans Happy parents la vérité toute crue sur les non-dits des rapports entre parents et enfants, de la première échographie à l'adolescence. Au fil de soixante portraits truffés de gags, l'auteur livre ses meilleures astuces pour rester ou devenir un "happy parent".

Un humour parfois caustique, souvent authentique

"Pour Happy parents, j'avais une bonne documentation sous la main", s'amuse Zep. "J'ai trois enfants et mon épouse, deux, de 6 à 17 ans. On est évidemment des parents formidables, calmes et attentionnés... avec parfois l'envie de découper nos enfants à la tronçonneuse". Il ajoute plus sérieusement : "C'est compliqué d'être parent. On apprend sur le tas. Et une chose est sûre : quoi que l'on fasse, nos enfants auront des reproches à nous faire."

Une pré-ado reçoit un vélo pour ses 13 ans. "Je peux échanger contre une mammoplastie ?", demande-t-elle à sa famille abasourdie. Mais si les enfants mis en scène sont terribles, les parents aussi : "Tu as eu 17 863 like pour la vidéo où tu tombes de la balançoire. Alors ne déçois pas tes fans !", dit un père en incitant son fils à dévaler un escalier sur son tricycle.

Les fans de Zep prolongeront avec l'exposition Zizi Sexuel, qui vient de revenir à la Cité des Sciences, après avoir voyagé sept ans en Europe et dans toute la France. L'expo est inspirée du Guide du zizi sexuel, co-écrit par Zep et sa femme, Hélène Bruller, et qui s'était vendu à deux millions d'exemplaires

Lire et commenter