Avec "Malefico", Donato Carrisi révèle l'âme sombre de Rome

Avec "Malefico", Donato Carrisi révèle l'âme sombre de Rome

LIVRES
DirectLCI
COUP DE COEUR - Polar, thriller, roman noir... Chaque semaine, retrouvez le coup de coeur de Marc Fernandez, cofondateur et rédacteur en chef de la revue "Alibi". Aujourd'hui : "Malefico", de l'Italien Donato Carrisi.

Attention, nuits blanches en perspective… Si vous aimez vous faire peur, ruez-vous sur le nouveau roman de Donato Carrisi, Malefico (éditions Calmann-Lévy). Un thriller implacable, qui va vous embarquer dans une Rome comme vous ne l’avez sans doute jamais vue. Une ville très éloignée des cartes postales. Une capitale que les nombreux touristes qui la visitent chaque année ne connaissent pas. Celle où le mal règne et où seules quelques personnes tentent de lutter contre lui.

► C’est qui ?
Donato Carrisi. Son nom doit forcément vous dire quelque chose si vous êtes un fervent lecteur de polars et de thrillers. Né en 1973, l’italien a commis plusieurs romans qui l’ont propulsé rapidement comme l’un des maîtres incontestés du suspense. Depuis la parution du Chuchoteur en 2010 (prix SNCF du polar), le succès est au rendez-vous à chaque parution. Il y a eu L’Ecorchée, la suite de ce premier roman, puis Le Tribunal des âmes. Aujourd’hui, Carrisi est de retour, plus en forme que jamais. Outre ces romans, il travaille aussi à leur adaptation sur le petit et le grand écran. Une série télé devrait voir le jour prochainement.

► Ça parle de quoi ?
Marcus, l’homme sans passé, ce prêtre un peu particulier, sorte de curé profiler, découvert dans Le Tribunal des âmes, revient pour une nouvelle bataille contre le crime et, surtout, le mal qui ronge le monde. On le retrouve à Rome où un mystérieux assassin au mode opératoire très particulier sévit. Plusieurs couples sont retrouvés assassinés et les enquêteurs n’ont aucune piste, aucun indice. Le tueur semble être un fantôme. C’est sans compter sur la ténacité de Marcus, qui sera discrètement aidé par Sonia, photographe de scène de crime. Ce duo improbable parviendra-t-il à découvrir qui est ce tueur ? Et à quel prix ?

► Pourquoi on aime ?
On retrouve dans Malefico tout le talent de Carrisi. C’est un conteur né, un auteur qui sait manier le suspense comme personne et camper des personnages troubles à merveille. Ce roman n’est pas une suite à proprement parler du Tribunal des âmes, même si on y retrouve des personnages. Il peut se lire indépendamment. On le savoure pourtant mieux en ayant déjà appris à connaître Marcus. Dans son style simple, efficace, sans fioriture, Carrisi nous bâtit une fois de plus un récit à couper le souffle, où les coups de théâtre s’enchaînent, jusqu’à une fin absolument surprenante. La part d’ésotérisme est toujours présente, mais plus que cela, ce roman interroge sur la condition humaine.

>> Malefico, de Donato Carrisi, trad. Anaïs Bokobza. Éditions Calmann-Lévy, 448 pages, 21,90 €

Lire et commenter