Avec "Un bruit étrange et beau", Zep délaisse à nouveau Titeuf pour la BD adulte

LIVRES

BD – Avant d’être le créateur de Titeuf, Zep s’appelle Philippe Chapuis et il fait de très beaux dessins. C’est cette casquette d’adulte qu’il coiffe dans "Un bruit étrange et beau" (Rue de Sèvres), un album contemplatif sur un moine chartreux bouleversé par sa découverte de la vie moderne.

Zep aurait pu se contenter de ne publier que des Titeuf, et de les laisser se vendre en plusieurs millions d’exemplaires sans faire du zèle de crayon. Or, depuis quelques années, le dessinateur suisse s’est diversifié pour toucher le public adulte, avec succès : Happy Sex (2009) s’est vendu à 400 000 exemplaires, il a publié un très beau Carnet intime et réuni ses dessins d’actualité dans What a wonderful world, dont le tome 2 paraîtra le 16 novembre chez Delcourt.

L'héritage qui tomba sur la tête d'un moine chartreux

Côté BD, Zep a écrit Une histoire d’hommes en 2013, dont on retrouve la tonalité mélancolique dans Un bruit étrange et beau. Les premières pages, des cases presque muettes d’une grande beauté, nous montre le quotidien plus que dépouillé de Don Marcus, moine de la chartreuse de la Valsainte, dans le comté de Fribourg. Un chartreux qui vit dans le silence et la prière, coupé du monde, jusqu’au jour où un héritage familial considérable le contraint de venir à Paris.

24 heures dans le chaos du monde moderne, pour signer les papiers chez le notaire et tout léguer à son monastère : c’est tout ce que consent Don Marcus, William au civil. Si seulement il n’avait pas rencontré Méry dans le train, cette jeune femme condamnée qui lui pose des questions sur la vie, la mort, le prix de l’existence. Un bruit étrange et beau aurait pu être plombant si la douceur et l’humour de William ne venaient pas pointer les faiblesses de sa famille retrouvée. 

On peut ne pas aimer les successions de couleurs qui font inutilement clignoter l’album : celui-ci aurait été magnifique en sépia tout simple. On aime, en revanche, la beauté du visage puissant de William, la sensibilité avec laquelle Zep mène son histoire et son habileté à passer d’un garnement à mèche à un moine ayant fait vœu de silence. Titeuf peut être jaloux. 

Et aussi

Lire et commenter