Ce qu'il faut savoir sur "Le livre des Baltimore", le nouveau roman de Joël Dicker

Ce qu'il faut savoir sur "Le livre des Baltimore", le nouveau roman de Joël Dicker

DirectLCI
BEST-SELLER – Trois ans après "La vérité sur l'affaire Harry Québert", ses prix littéraires et ses 3 millions d'exemplaires vendus dans le monde, Joël Dicker sort mardi 29 septembre "Le livre des Baltimore" (éditions de Fallois). Autant dire que le Genevois de 30 ans est attendu au tournant.

Un succès qui n'a pas changé son auteur
Talentueux comme Zep, sportif comme Federer, Joël Dicker est devenu en 2012 le troisième Suisse le plus célèbre du monde. A 27 ans, cet ancien juriste inconnu publiait son deuxième roman, La vérité sur l'affaire Harry Québert, un thriller addictif situé aux Etats-Unis. Raz-de-marée : 1,5 million d'exemplaires vendus en Français, le double dans 42 autres pays cumulés, Grand prix de l'Académie française, prix Goncourt des lycéens... Avec son sourire de jeune premier, Joël Dicker est devenu une coqueluche qui n'a pas pris la grosse tête.

Où l'on retrouve Marcus Goldman, vrai-faux double de Joël Dicker
L'intrigue du Livre des Baltimore est antérieure à celle de Harry Québert, et aucune référence n'est faite au précédent roman. Marcus Goldman ressemble à son auteur : jeune écrivain à succès, adepte de boxe et de course à pied. Les lecteurs de Québert s'en souviennent : dans les premières pages, Goldman était en panne sèche au moment d'écrire son deuxième roman. La comparaison s'arrête là puisque Dicker n'a pas attendu la publication de Québert pour commencer le sien, ce Livre des Baltimore un temps arrêté puis ralenti par une longue tournée de promotion.

L'auteur a échappé à l'angoisse de la page blanche, mais pas au travail acharné
Joël Dicker le dit, il n'a pas l'angoisse de la page blanche. Peut-être parce qu'il applique la règle d'Amélie Nothomb : ne jamais s'arrêter d'écrire. Il a donc appris à travailler partout, au fil de ses déplacements, créant sa bulle avec de la musique plein le casque. L'auteur avoue commencer sans plan, avec une idée générale qu'il explore jusqu'à poursuivre la bonne piste. Cette improvisation apparente est ensuite très travaillée : il coupe environ les deux tiers de ce qu'il a écrit, révise et multiplie les versions jusqu'à obtenir la bonne. Le Livre des Baltimore aurait ainsi connu pas moins de 65 versions !

Le Livre des Baltimore nous fait longer la côte est américaine jusqu'en Floride
Situé principalement à Baltimore et en Floride, avec des flash-backs incessants, Le Livre des Baltimore met en scène la famille de l'oncle de Marcus, les Goldman-de-Baltimore, riches, charismatiques, bons samaritains. On sait dès le début qu'un Drame avec un grand D a frappé cette famille en apparence magnifique. Le lecteur l'apprendra après un suspense bien dosé entre portraits de personnages marqués, réflexions sur le statut social, romance et rêves brisés. Tiré à 200 000 exemplaires, ce Livre des Baltimore s'arrachera sans peine dans les librairies. Il le mérite... malgré des personnages féminins qui ont une fâcheuse tendance à éclater en sanglots.

Il faudra encore attendre avant de voir ses romans à l'écran
Qui dit best-seller dit producteur qui se lèche les babines. Pas moins de 80 propositions d'adaptation du Québert ont atterri chez Bernard de Fallois. Dicker, qui avoue ne pas bien connaître ce milieu, a laissé son éditeur et mentor de 89 ans décider pour lui. Certaines étaient farfelues, comme celle d'une adaptation sauce Bollywood, et d'autres plus sérieuses, comme la proposition de Ron Howard. Mais le projet de ce dernier n'a pas plu à Bernard de Fallois. Celui qui remportera le morceau devra d'abord convaincre le grand patron du jeune Suisse, qui a déjà recommencé à écrire.
 

A LIRE AUSSI
>> Joël Dicker annonce la parution de son prochain roman sur Twitter
>> Joël Dicker, un souffle nouveau pour le Goncourt

 

Lire et commenter