"Cinquante nuances de Grey", tome 4 : une sortie entre frénésie et déception

"Cinquante nuances de Grey", tome 4 : une sortie entre frénésie et déception

DirectLCI
BEST-SELLER – Le très attendu tome 4 de "Cinquante nuances de Grey", qui raconte l'histoire du point de vue de Christian Grey, est sorti le 18 juin aux Etats-Unis. A New York, une longue file d'attente est venue à la dédicace d'E.L. James, mais les premières critiques se sont montrées moins ferventes.

Certaines avaient campé toute la nuit, d'autres pris le premier train. Les fans, majoritairement féminines, se sont déplacés en masse jeudi 18 juin pour acheter à New York le tout nouveau tome 4 de la série érotique Cinquante nuances de Grey. La file d'attente faisait le tour du pâté d'immeubles à l'extérieur de la librairie de la 5e avenue où l'auteure britannique E.L. James dédicaçait son nouvel ouvrage. Le livre, qui sortira en France le 28 juillet chez JC Lattès, pouvait être téléchargé en anglais sur Kindle à partir de minuit mercredi. Il était déjà numéro un des ventes de livres électroniques sur Amazon avant sa sortie.

A VOIR AUSSI >> "50 nuances de Grey" : le tome 4 sortira plus tôt que prévu
Kimberly Caraballo, 20 ans, et Kira Guadalupe, 19 ans, étaient les premières de la file. Elles sont arrivées à 21 heures mercredi, ont passé la nuit sur un banc devant la librairie, se nourrissant de McDonald's, pour être sûres de voir E.L. James. "Nous sommes des super fans", explique Kimberly. Elles attendent avec impatience de lire Grey : Cinquante nuances de Grey racontées par Christian. Pourquoi aiment-elles autant la série ? "A cause du suspense", répond Kimberly. "Vous voulez continuer à lire".

A VOIR AUSSI >> Le manuscrit du tome 4 de "50 nuances de Grey" a été volé

Amber Garrow, a confié ses quatre enfants à sa mère pour prendre le premier train pour New York depuis le Connecticut. Elle a téléchargé le livre de 559 pages à minuit, a lu les premières 40 pages, assise sur une chaise de camping à l'extérieur de la librairie, en se protégeant de la bruine estivale. "C'est de la fiction", explique-t-elle. Ça me sort de ma vie. C'est à ça que sert la fiction !"

En revanche, les premières critiques n'ont pas été très tendres, notamment sur Twitter. Les fans reprochent à E.L. James d'avoir été paresseuse en se contentant de raconter la même histoire d'un point de vue différent, celui de Christian Grey. La démarche marketing n'a pas échappé à quelques-uns, même si l'auteur indique dans ses remerciements que ce tome 4 répondait à une demande répétée des fans. Décevant ou pas, rien ne l'empêchera de devenir le best-seller de ce début d'été.

Sur le même sujet

Lire et commenter