"Confessions d'un canard sex-toy" : la BD qui fait plaisir sous la couette

"Confessions d'un canard sex-toy" : la BD qui fait plaisir sous la couette

LIVRES
DirectLCI
Humour – Le deuxième tome de ''Confessions d'un canard sex-toy'', de Milly Chantilly, vient de sortir. Une BD coquine et pleine d'humour à ne pas mettre dans toutes les mains.

Sous la couette, dans les magasins spécialisés, dans le catalogue de La Redoute... les sex-toys sont partout. L'un d'entre eux est même devenu le héros d'une bande dessinée, Confessions d'un canard sex-toy, dont le deuxième tome vient de sortir.

Qui sont les auteurs
Il ne fallait pas moins de trois personnes pour s'attaquer aux aventures de ce petit canard sauvage. L'idée originale viendrait d'une certaine Milly Chantilly, gourmand pseudo d'une jeune parisienne qui travaille dans l'univers de la communication. Au scénario, on retrouve Michael Roux. Passé par la case magazines jeunesses, comme Spirou, il est l'auteur d'une dizaine d'albums (Les Passeurs, Jeu de gamins...). Au dessin, Arnaud Poitevin (La Croisière jaune) donne corps au palmipède à pile et à sa propriétaire.

De quoi ça parle
Dans ce deuxième tome, le canard, malicieusement nommé Sigmund, continue à subir les assauts répétés de sa jolie maîtresse plus accro que jamais. Il doit aussi affronter la jalousie d'un amoureux désespéré par cette concurrence. Mais entre celui qui a trouvé le point G et celui qui le cherche encore, la lutte est inégale. Quand il n'est pas occupé dans une partie de jambes en l'air, Sigmund tente de réconforter sa copine Elise, la vache en plastique, qui traverse une crise existentielle.

Pourquoi on aime
En quelques cases, les auteurs enchaînent les gags très drôles sur la masturbation compulsive de madame ou la taille du sexe de monsieur. Mais si les sujets abordés sont chauds et la nudité parfois affichée, aucune vulgarité ne transparaît de cette BD. Une œuvre pleine d'humour et coquine à ne pas mettre, bien sûr, entre toutes les mains.

“Confessions d'un canard sex-toy” tome 2, de Milly Chantilly, éditions Ankama, 48 pages, 11,90 euros.
 

Lire et commenter