Haruki Murakami soutient les manifestants de Hong Kong

LIVRES

SOLIDAIRE - Le romancier japonais a adressé cette semaine un message de soutien aux manifestants prodémocratie de Hong Kong, comparant leur lutte à celle qui a fait tomber le Mur de Berlin il y a 25 ans.

"Je voudrais envoyer ce message aux jeunes à Hong Kong qui luttent contre leur mur actuellement." L'auteur de 1Q84 s'est exprimé vendredi 7 novembre à Berlin où ses œuvres ont été récompensées par le prix Welt-Literaturpreis du quotidien allemand Die Welt, au moment où débutaient les célébrations commémorant la chute du Mur en 1989.

Le romancier doit voir à travers les murs

Haruki Murakami a parlé de ses propres souvenirs liés à la paroi qui séparait l'Allemagne de l'Est et celle de l'Ouest. Il a en outre imputé les conflits en cours dans le monde entier - dont les manifestations à Hong Kong et les violences à Gaza - à un système de murs qui mettent des gens à part, a rapporté l'agence de presse Kyodo.

L'écrivain a souligné qu'il était du devoir des romanciers d'aider les lecteurs à passer à travers ces murs. Susciter le pouvoir d'imagination de chaque personne pourrait selon lui "être le point de départ de quelque chose". "Nous pouvons voir (un monde sans murs) avec nos propres yeux - nous pouvons même le toucher de nos propres mains si nous nous y efforçons", a-t-il insisté.

Murakami a également reproché à son pays de ne pas assez regarder en face sa propre histoire et de se soustraire à la responsabilité de l'agression lors de la Seconde Guerre mondiale. Il dit aussi ressentir ce déni de responsabilité dans la catastrophe nucléaire de Fukushima. Murakami vient de sortir au Japon un recueil de nouvelles intitulé Les hommes qui n'ont pas de femme.
 

Lire et commenter