Henning Mankell, le père de Wallander, va raconter son cancer

Henning Mankell, le père de Wallander, va raconter son cancer

DirectLCI
SANTE - L'écrivain suédois Henning Mankell, 65 ans, vient de révéler qu'il souffrait d'un cancer à un stade avancé. Il a décidé de raconter sa lutte contre la maladie dans les colonnes du quotidien "Göteborgs-Posten".

C'est un choc pour les fans du maître suédois du polar. Henning Mankell, le papa du populaire Commissaire Kurt Wallander, héros d'une douzaine de romans depuis le début des années 1990, souffre d'un cancer qui ronge ses poumons et son cou, vient-il de révéler dans les colonnes du quotidien Göteborgs-Posten . Début janvier, l'écrivain, 65 ans, s'était plaint de douleurs lombaires auprès de son orthopédiste, à Stockholm. Le lendemain, il effectuait des examens chez lui, à Göteborg, et apprenait qu'il souffrait de plusieurs tumeurs.

"J'écrirai du point de vue de la vie"

Désormais sous traitement, Henning Mankell a l'intention de chroniquer son combat contre la maladie dans une tribune que publiera de façon régulière le Göteborgs-Posten. "Très tôt j'ai décidé d'écrire sur le sujet, parce qu'il s'agit d'une douleur et d'une souffrance qui touche tellement de gens." Pas question, pour autant, de s'apitoyer sur son sort. "Je veux raconter les choses comme elles sont, la difficile bataille que ça représente. Mais j'écrirais du point de vue de la vie, pas de la mort."

Un paradis trompeur, le dernier roman de l'écrivain, est paru en France en octobre dernier chez Seuil. La dernière enquête du Commissaire Wallander, L'Homme inquiet, est parue elle en 2009. Le personnage a été porté à l'écran dans une version suédoise, sous les traits des comédiens Rolf Lassgard et Krister Henriksson, puis dans une version britannique, avec Kenneth Branagh.
 

Sur le même sujet

Lire et commenter