L'écrivain Philip Roth, géant de la littérature américain, s'est éteint à 85 ans

DirectLCI
DISPARITION - Mardi soir, le vainqueur du Prix Pulitzer en 1998 pour son livre "Portnoy et son complexe" est décédé à l'âge de 85 ans.

Quelques jours après le décès de l'écrivain et journaliste Tom Wolfe, la littérature américaine perd un autre de ses grands noms. L'écrivain américain Philip Roth, un géant de la littérature américaine, est mort mardi à 85 ans, selon plusieurs médias américains, dont le New York Times et le magazine The New Yorker. Contacté par l'AFP, son agence littéraire, The Wylie Agency, n'a pas donné suite dans l'immédiat.


Observateur lucide de la société américaine et de ses travers, le natif de Newark (New Jersey), avait été régulièrement pressenti pour le Nobel de littérature, sans jamais l'obtenir néanmoins.

Il est notamment l'auteur de "La Tache", "Le complot contre l'Amérique", ou "Pastorale américaine", qui lui vaudra le prix Pulitzer en 1998. C'est le livre "Portnoy et son complexe" qui l'avait révélé au grand public en 1969, un ouvrage qui avait fait scandale, à la fois pour ses descriptions sexuelles très crues et sa façon d'aborder la judaïté.


Régulièrement salué comme le plus grand écrivain américain vivant, il avait annoncé sa décision d'arrêter d'écrire en 2012.

Sur le même sujet

Lire et commenter