Le livre qui fait du bien (50) : "Les perles noires de Jackie O." de Stéphane Carlier

LIVRES

COUP DE COEUR - Roman, témoignage, essai... Chaque semaine, retrouvez le choix "feel good" de Christophe Mangelle, fondateur et rédacteur en chef du site culturel "La Fringale Culturelle". Aujourd'hui : la comédie déjantée de Stéphane Carlier, "Les perles noires de Jackie O." aux Éditions Le Cherche Midi.

C’est qui ?
Stéphane Carlier, fils aîné du chroniqueur Guy Carlier, est un écrivain français qui frappe très fort avec son nouveau roman actuellement en librairie : une comédie jubilatoire. Né à Argenteuil, en région parisienne, il fait des études (hypokhâgne) et obtient une maîtrise d’histoire à la Sorbonne-Paris IV. Après de nombreuses piges dans les rédactions parisiennes (Gala, France Soir, L’Express, Le Figaro Littéraire), il passe le concours des Affaires étrangères et est affecté au Consulat général de France à New York. Plus tard, en 2005, il publie son premier roman, Actrice, ensuite Grand Amour (2011), et Les gens sont les gens (2012) qui a été sélectionné par le Jury du Prix Orange du Livre. Avec Les perles noires de Jackie O., Stéphane Carlier confirme son talent d’écrivain et pourrait véritablement étonner son lectorat.

Ça parle de quoi ?
Dans ce savoureux roman, New-York est un personnage à part entière dans lequel Gaby, la soixantaine déprimée se retrouve, par hasard, face au code secret du coffre-fort de son patron, Mr Irving. Sa loyauté est mise à l’essai : 164 000 dollars, 6 lingots d’or et le collier de perles noires de Jackie O. lui font du gringue. Elle cède à la tentation et décide de bénéficier de cette fortune pour une vie meilleure. Seulement, elle a besoin d’aide. Elle embarque dans cette folle aventure des complices improbables : son neveu qui devra se faufiler dans la peau d’un gigolo gay, un vieil ami perdue de vue depuis des lustres... Va-t-elle réussir son coup ? Pourra-t-elle enfin goûter à une vie moins misérable ?

Pourquoi on aime ?
Vous succomberez à cette comédie irrésistible. Ce roman est le livre qu’on n’attendait pas, un bonbon acidulé qui peut faire penser aux films des frères Coen, ou encore à ceux de Woody Allen. Dès les premières pages, Stéphane Carlier  parvient à conjuguer la finesse et l’intelligence avec l’art de divertir son lectorat qu’il agrippe avec frénésie. Notons que l’écriture est d’une fluidité incroyable, les dialogues percutants, les situations incongrues s’emberlificotent à tout va. On ne lâche plus le roman, on l’avale avec gourmandise, on rit aux éclats, on le lit d’une traite. Et arrivé au bout, on n’a envie d’une seule chose : conseiller cet excellent bouquin à son prochain. Indispensable !

>> Les perles noires de Jackie O., de Stéphane Carlier, Éditions Le Cherche Midi. 416 pages. 17,50 euros.
 

Lire et commenter