Le livre qui fait du bien (52) : "Un merci de trop" de Carène Ponte

Le livre qui fait du bien (52) : "Un merci de trop" de Carène Ponte
LIVRES

COUP DE COEUR - Roman, témoignage, essai... Chaque semaine, retrouvez le choix "feel good" de Christophe Mangelle, fondateur et rédacteur en chef du site culturel "La Fringale Culturelle". Aujourd'hui : la comédie romantique de Carène Ponte, Un merci de trop aux Éditions Michel Lafon.

C’est qui ?
Née en 1980, Carène Ponte a toujours rêvé d’être écrivain. . Dès l’âge de dix ans, quand on lui demandait à l’école le métier qu’elle ferait plus tard, elle notait sur sa feuille de papier : écrivain, sans aucune hésitation. Devenue juriste en droit de la santé, cette maman de deux enfants se lance dans la création d’un blog Des mots et moi en 2013, www.desmotsetmoi.fr , tout simplement parce qu’on ne fait pas taire ses rêves d’enfance comme ça. Et ça paye puisqu’elle remporte le 3ème prix e-crire aufeminin en 2014 pour la nouvelle "Rendez-vous à 18h" et signe aujourd’hui en juin 2016 son premier roman Un merci de trop.

Ça parle de quoi ?
Juliette est une trentenaire ordinaire, passe-partout. Transparente ! Elle n’aime pas faire de vague et ne veut surtout pas déplaire à ses parents. Jusqu’au jour où cette philosophie de vie n’est plus possible. La cruauté du milieu professionnel va la faire sortir de ses gonds, à force de trop s’aplatir, d’user du mot merci même dans des situations humiliantes, Juliette va démissionner sur un coup de tête et tout envoyer valser illico presto. Attachante, Juliette va alors vivre des événements inattendus : rencontre amoureuse, réalisation d’un rêve... Un choix brutal qui s’avère un mal pour un bien au fil des pages.

Pourquoi on aime ?
Ce roman est une bouffée d’air frais. Juliette est un personnage très attachant. Elle évolue au cours du roman, elle s’affirme davantage, elle croise l’amour, le perd, flirte avec quelques soucis féminins, entretient une relation amicale et fusionnelle avec la sympathique Nina. Un merci de trop aborde le thème du choix, de la nécessité d’être soi et bien sûr l’amour. L’histoire vous emporte dans un tourbillon d’émotion et de rire. L’humour est piquant, ravageur et tendre. Ce bouquin est une très belle surprise, un moment de plaisir entre chick-lit frenchy et feel good efficace. Le roman à lire d’une traite à la plage.

>> Un merci de trop, de Carène Ponte, Éditions Michel Lafon. 284 p. 16,95 euros.

Les articles les plus lus

Erdogan invite Macron à "se faire soigner", l'Élysée dénonce des "propos inacceptables"

Covid-19 : la France a-t-elle vraiment les plus mauvais chiffres en Europe ?

Covid-19 : pourquoi les masques en tissu n'ont plus la cote auprès des Français

EN DIRECT - Covid : l'appel à l'aide de l'hôpital de Villefranche-sur-Saône

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent