Le Renaudot attribué à David Foenkinos pour ''Charlotte''

Le Renaudot attribué à David Foenkinos pour ''Charlotte''

PRIX LITTÉRAIRE – Le romancier, qui voit s'échapper le Goncourt, a été couronné ce mercredi par le prix Renaudot pour son roman qui raconte la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à Auschwitz en 1943.

C'est une petite consolation. A défaut d'obtenir le prix Goncourt, le plus prestigieux des prix littéraires, David Foenkinos a obtenu ce mercredi le prix Renaudot pour ''Charlotte'' (Gallimard). Le romancier français succède à Yann Moix, lauréat du Renaudot 2013 avec "Naissance".

Dans ''Charlotte'', David Foenkinos livre un véritable hommage à Charlotte Salomon. Née en 1917 dans une famille juive allemande aisée, la jeune femme est obligée de quitter Berlin face à la menace nazie. Elle trouve refuge en France, où elle se lance dans la composition de tableaux autobiographiques très modernes. En 1943, enceinte, elle est déportée vers Auschwitz, où elle trouve rapidement la mort.

Foenkinos ''obsédé'' par Charlotte

Ce treizième roman se distingue des précédentes œuvres de David Foenkinos, bien plus légères à l'instar de ''La Délicatesse'' ou ''Je vais mieux''. En janvier dernier il nous avait confié, lors d'une interview , travailler sur ''Charlotte'' depuis déjà huit ans. ''C'est un livre plus grave, plus profond que mes précédents romans. Charlotte Salomon a laissé une œuvre éblouissante, magique. Je suis obsédé par elle.''

"Charlotte" a été élu en septembre "Livre préféré des libraires" et se vend déjà très bien même si l'écrivain n'a pas choisi la facilité avec un livre sous forme d'un long poème de 220 pages en vers libres. "C'est absolument magique. Charlotte Salomon va être découverte par beaucoup de gens avec ce prix prestigieux qui va donner un éclairage formidable, c'est donc aussi un prix pour elle et pour sa mémoire, je suis très heureux car je pensais que ce livre ne se ferait jamais", a-t-il déclaré

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

Déconfinement : les pistes du gouvernement

La comédienne britannique Helen McCrory ("Harry Potter", "Peaky Blinders") est décédée à l’âge de 52 ans

Mort de l'ancien ministre Eric Raoult à 65 ans

Lire et commenter