Les stars pleurent la poétesse américaine Maya Angelou

LIVRES
DirectLCI
DISPARITION - Militante des droits civiques pour les Noirs, la poétesse Maya Angelou est décédée à l'âge de 86 ans. Une disparition qui génère une pluie de commentaires, du monde politique à Hollywood.

L'Amérique pleure une figure de la lutte pour les droits civiques. La poétesse Maya Angelou vient de mourir à l'âge de 86 ans, a annoncé l’université de Wake Forest de Winston-Salem, en Caroline du Nord, où elle enseignait. “Les membres de l’université Wake Forest pleurent aujourd’hui la mort de la poétesse, auteur, actrice, militante des droits de l’Homme et professeur Maya Angelou”, indique un communiqué. Maya Angelou, elle-même d’origine afro-américaine, était un "trésor national dont la vie et les enseignements ont inspiré des millions de gens dans le monde", ajoute le communiqué.

Une proche de Martin Luther King

Poète, écrivain, actrice, auteur de pièces de théâtre, Maya Angelou était également une figure de premier plan de la lutte pour les droits civiques des Noirs aux Etats-Unis et une proche du prix Nobel de la Paix assassiné Martin Luther King. Elle avait écrit notamment le best-seller "Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage", de même que de nombreux autres ouvrages où elle exprime son amour de la littérature et sa lutte contre le racisme. En 2010, Maya Angelou avait reçu la prestigieuse Médaille de la liberté à la Maison Blanche des mains du président Barack Obama.

De très nombreux messages de condoléances affluaient mercredi matin de la part de nombreux dirigeants américains comme le Représentant Steven Horsford qui saluait sur Twitter "une vie qui a été une inspiration pour tous". Du côté des artistes, le chanteur Pharrell Williams a lui aussi exprimé ses condoléances, estimant que Maya Angelou était "une femme brillante qui a tant contribué au monde. Sa lumière nous manquer profondément." Des personnalités aussi diverses que l'écrivain J.K. Rowling, la comédienne America Ferrara ou la chanteuse Mary J. Blige ont également tweeté leur émotion.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter