"Mein Kampf" de Hitler est tombé dans le domaine public

"Mein Kampf" de Hitler est tombé dans le domaine public

DirectLCI
INQUIETUDES – Depuis le 1er janvier, l'édition et la publication de "Mein Kampf" d'Adolph Hitler sont désormais libres. Cette perspective nourrit de vives inquiétudes en Europe, même s'il est déjà très simple de se procurer le livre fondateur du IIIe Reich.

Soixante-dix ans après la mort d'un auteur, les droits de ses œuvres tombent dans le domaine public. Le pamphlet antisémite d'Adolf Hitler, Mein Kampf, n'échappe pas à la règle. Détenus par l'Etat de la Bavière, qui les avait reçus des forces d'occupation américaines, les droits de ce texte rédigé en 1924 et 1925 sont devenus propriété universelle. En théorie, n'importe quel éditeur peut, depuis ce vendredi 1er janvier, publier l'ouvrage.

Dans les faits, l'ouvrage est déjà abondamment diffusé dans certains pays et largement accessible en ligne. "On trouve Mein Kampf dans au moins vingt versions sur Internet", précise à RFI le journaliste Sven Kellerhoff, qui vient de finir un livre sur l'histoire de Mein Kampf. Mais la possibilité de rééditer l'ouvrage fondateur du IIIe Reich suscite de nombreuses inquiétudes en Europe.

Faut-il l'interdire ?

"Le danger est très grand que ce 'torchon' soit encore davantage mis à disposition sur le marché", s'alarme le président de la communauté juive d'Allemagne, Josef Schuster, interrogé par l'AFP. Selon lui,"l'ouvrage de propagande antisémite devrait rester interdit". Au risque de contribuer à en faire un mythe, comme le pense le journaliste Sven Kellerhoff ?

En Allemagne, la publication du texte brut restera interdite, sous peine de poursuites pour incitation à la haine raciale. Mais des rééditions commentées et contextualisées seront désormais possibles. Et c'est l'Institut d'Histoire contemporaine de Munich (IFZ) qui va mettre la toute première réédition de Mein Kampf à la disposition du public allemand le 8 janvier prochain. Une première, soixante-dix ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le texte du dictateur nazi et ses 3.500 annotations seront édités en deux volumes, pour un total de 1.948 pages, vendus au prix de 59 euros.

Fayard va le publier en France

L'idée est de "déconstruire et mettre en contexte les écrits de Hitler : comment sont nées ses thèses ? Quels objectifs avait-il ? Et surtout : que pouvons-nous opposer avec nos connaissances d'aujourd'hui aux innombrables affirmations, mensonges et déclarations d'intention d’Hitler?" se justifie l'institut.

En France, c'est la maison d'édition Fayard qui devrait publier en 2016 une version commentée de "Mon combat" (le titre en français) dans une nouvelle traduction. "Fayard prendra bien sûr toutes les précautions nécessaires à la republication de ce livre", avait tenu à rassurer l'éditeur, interrogé par metronews . "Le comité scientifique est en cours de constitution. Il sera composé d’historiens français et étrangers et proposera une importante critique". "Une catastrophe", a déploré le Conseil représentatif des institutions juives (Crif), Roger Cukierman, qui s'inquiète de voir le brûlot devenir "un livre de chevet".

EN SAVOIR +
>> Fayard rééditera bien "Mein Kampf" en 2016
>> Peut-on rééditer "Mein Kampf" ?

Plus d'articles