Mêmes les grands romanciers sont nominés pour le "Bad Sex in Fiction Award"

LIVRES
DirectLCI
PRIX - Le "Bad Sex in Fiction Award" est un prix littéraire britannique qui récompense les scènes de sexe les plus mal écrites de l'année. Le dernier nominé est le romancier australien Richard Flanagan, lauréat du prestigieux Man Booker Prize.

Attribué pour la 22e fois le 3 décembre prochain à Londres, ce trophée annuel très convoité plébiscite les descriptions "vulgaires, mal écrites ou superficielles" des scènes d'amour. Et cela peut arriver aux meilleurs comme en atteste la nomination de Richard Flanagan , mardi 12 novembre. Le dernier lauréat du Man Booker Prize a été sélectionné notamment pour la phrase suivante dans son roman The Narrow road to the deep north : "Il a embrassé le tracé rose et mince qu'avait laissé l'élastique de sa culotte, cerclant son ventre comme la ligne de l'Equateur entoure la terre."

Murakami aussi est nominé

Au total, ils sont encore dix auteurs en course pour décrocher le Bad Sex in Fiction Award . Parmi les favoris figurent May-Lan Tan qui écrit dans Things to Make or Break : "J'avais oublié à son propos qu'elle avait la bouche la plus petite et la plus chaude qui soit, comme si elle avait de la lave dans les joues." Ou encore Saskia Goldschmidt qui ose dans The Hormone Factory : "Tournant sa langue sur ses lèvres, elle acquiesça : elle était chaude comme de l'eau bouillante dans un ballon de distillation." Haruki Murakami est également en lice pour quelques scènes pas très émoustillantes dans L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélerinage. En octobre, Richard Flanagan, qui n'a pas réagi dans l'immédiat, avait reçu le Man Booker Prize sur ces mots du président du jury, Anthony Grayling: "C'est un magnifique roman sur l'amour et la guerre." Pas forcément sur l'érotisme.

Lire et commenter