Michel Houellebecq pense qu'il pourrait "être utile" à l'Académie française

Michel Houellebecq pense qu'il pourrait "être utile" à l'Académie française

NON-ACADEMIQUE - Lors d'un entretien sur RTL, mardi 27 janvier, l'écrivain a fait part de son intérêt pour entrer à l'Académie française en estimant qu'il pourrait "être utile sur certains mots" à l'institution du Quai de Conti.

Mercredi 21 janvier, lors d'un entretien à la télévision suisse RTS, Hélène Carrère d'Encausse, secrétaire perpétuelle de l'Académie française, s'était montrée enthousiaste à l'idée d'une candidature de Michel Houellebecq au sein de l'institution. "Je trouverais ça bien. Je le soutiendrais, simplement je ne sais pas si cela correspond à son désir", avait-elle déclaré.

A LIRE AUSSI >> "C'est un sociologue de notre temps", d'après Hélène Carrère d'Encausse


Alors qu'on l'interrogeait sur ce soutien inattendu, Michel Houellebecq a répondu ai micro de RTL : "l'Académie française oui, c'est gentil. En même temps, ils ont déjà eu des problèmes avec Finkielkraut. Il y a eu des polémiques, je ne sais pas si je vais leur imposer ça tout de suite". Alain Finkielkraut, auteur en 2013 d'un essai controversé sur l'identité nationale et l'immigration, "L'identité malheureuse", avait été élu le 10 avril 2014 dès le premier tour, en dépit de la polémique qui avait précédé le scrutin.

Pas de quoi changer l'opinion de madame Carrère d'Encausse : "Houellebecq est un grand écrivain (...) il nous raconte notre temps. C'est un sociologue de notre temps (...) En grossissant le trait, il voit les grandes tendances. C'est ce qui rend son livre extrêmement intéressant", avait-elle ajouté.

De son côté, l'auteur a jugé : "Je pense que je pourrais être utile sur certains mots. J'aurais des opinions. Oui, éventuellement, je pourrais être un candidat valable". Il faudra toutefois attendre un peu : l'institution fondée en 1635 par Richelieu a fait savoir que ses 40 fauteuils étaient tous pourvus, or un fauteuil doit être vacant pour recevoir officiellement les candidatures.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

Déconfinement : les pistes du gouvernement

EN DIRECT - Funérailles du prince Philip : une minute de silence observée dans tout le Royaume-Uni

La comédienne britannique Helen McCrory ("Harry Potter", "Peaky Blinders") est décédée à l’âge de 52 ans

Lire et commenter