Pour Michel Houellebecq, le terrorisme permet de ''créer de vraies relations, une amitié forte''

Pour Michel Houellebecq, le terrorisme permet de ''créer de vraies relations, une amitié forte''

PROVOCATION – L'auteur de ''Soumission'' a accordé une longue interview à ''La Revue des Deux Mondes''. Il y évoque notamment la lutte contre le terrorisme et l'islam.

Le spécialiste de la polémique a encore frappé. Dans une longue interview publiée dans La Revue des Deux Mondes, Michel Houellebecq livre son point de vue sur le terrorisme. Et, comme on pouvait s'y attendre, le romancier n'y est pas allé avec le dos de la cuillère. ''Le terrorisme et le militantisme sont des moyens de socialisation. Ça doit être très sympa de vivre des moments ensemble, des moments forts contre la police... L'impression d'être ensemble contre tous", a-t-il expliqué.

''On est davantage ensemble quand on a beaucoup d'ennemis (…) Ça crée de vraies relations, une amitié forte, voire l'amour dans le cas des femmes de djihadistes'', a poursuivi celui qui assure aujourd'hui vivre comme un reclus. Sorti en janvier, le dernier livre de Michel Houellebecq, Soumission, a largement divisé le public. Dans ce roman, il raconte les errements d'un professeur d'université alors que l'élection présidentielle française vient d'être remportée par le candidat du Parti musulman modéré.

A LIRE AUSSI >> Petit provocateur ou grand écrivain ? Cinq choses à savoir sur Michel Houellebecq

A propos de cette œuvre, il a rappelé qu'elle n'était pas prophétique mais qu'elle traduisait un sentiment d'angoisse vis-à-vis de la montée de l'islam en France. Un sentiment, selon lui, largement partagé dans l'hexagone. ''On a le droit de mettre de l'huile sur le feu'', avait-il alors déclaré en janvier dernier sur BFMTV. ''L'opinion sur l'islam est à peu près également mauvaise dans l'ensemble des pays européens. C'est peut-être la seule chose qu'on partage'', a-t-il également raconté dans La Revue des deux mondes.

Quant à la lutte contre l'Etat islamique, il estime qu'''une réponse purement policière à une secte religieuse n'a pas de garantie de l'emporter. quand on n'a pas peur de la mort, la police on s'en fout un peu.''

A LIRE AUSSI >> Ni bête, ni méchant, ni dangereux : "Soumission" a (plutôt) plu à la rédaction
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : "Il n'impacte pas le profil de la vague que nous connaissons"

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.