"Quand vous pensiez que j’étais mort" : une BD qui donne une folle envie de vivre

LIVRES
COUP DE COEUR – Chaque semaine, retrouvez la sélection BD de Jean-Philippe Lefèvre, l'animateur de l'émission Culture T sur Public Sénat. Aujourd'hui : "Quand vous pensiez" que j’étais mort, de Mathieu Blanchin (Futuropolis).

Printemps 2002, c’est l’anniversaire de sa fille. Mathieu, auteur de BD, se réveille avec des violentes douleurs dans la tête. En quelques heures, l’hôpital et un diagnostic brutal, une tumeur au cerveau, puis le coma, dix jours dans un autre monde. Mathieu Blanchin nous plonge dans son coma, dans ces dix jours qu’il ressentit comme des mois, dans ce monde entre réalité et cauchemar à la frontière du réel et de l’irréel.

Un moment de vérité et d'espoir

Cette bande-dessinée aux éditions Futuropolis tient du récit intimiste et pour le lecteur d’une folle aventure intérieure. Puis c’est la guérison, lente, éprouvante, les rechutes aussi, Mathieu Blanchin se met à nu, se livre sur le papier avec une vérité superbe, celle d’un homme face à la maladie. Quand vous pensiez que j’étais mort aux éditions Futuropolis n’est pas une BD angoissante pour le lecteur, je vous rassure, c’est un moment de vérité et d’espoir, un souffle de vie face à la maladie.

Lire et commenter