Rentrée littéraire 2015 : "D'après une histoire vraie" de Delphine de Vigan à la loupe

Rentrée littéraire 2015 : "D'après une histoire vraie" de Delphine de Vigan à la loupe
LIVRES

A LA PAGE - Avec 589 romans, la rentrée littéraire s'annonce comme d'habitude très chargée. Metronews vous présente les ouvrages les plus attendus de la saison. Comme celui de Delphine de Vigan, qui revient avec un nouveau récit autobiographique, "D'après une histoire vraie" (JC Lattès).

C'est qui :
Delphine de Vigan a fait irruption sur la scène littéraire avec No et moi, prix des Libraires 2008, qui s'est venu à plus de 400 000 exemplaires avant d'être brillamment adapté au cinéma par Zabou Breitman. Elle a également écrit Les Heures souterraines (2009), écoulé à près de 100 000 exemplaires et adapté pour Arte par Philippe Harel, et le best-seller Rien ne s'oppose à la nuit (2011, plus de 300 000 exemplaires vendus), qui a cumulé le prix Fnac, le Grand prix des lectrices de Elle et le prix Renaudot des lycéens.

Ça parle de quoi :
L'immense succès de Rien ne s'oppose à la nuit a laissé quelques traces dans la vie personnelle de Delphine de Vigan. Elle n'a plus pu écrire une ligne après ce récit très dur sur sa mère bipolaire, qui a fini par se suicider. C'est là que survient l'élément déclencheur de ce nouveau volet autobiographique : l'irruption de L., une jeune femme avec qui l'auteur sympathise. La nouvelle amie se révèle bientôt possessive, vampirique, et une relation malsaine s'installe tandis que Delphine reçoit des lettres anonymes haineuses et menaçantes. Tous les ingrédients d'un thriller, donc, mais réellement vécus par l'auteur, ce qui fait encore plus froid dans le dos.

L'info en plus :
Romancière à succès, Delphine de Vigan est aussi parolière malgré elle : au printemps 2014, elle s'est associée à la chanteuse La Grande Sophie pour créer un spectacle musical, L'une et l'autre. L'une a lu des extraits de ses romans et des textes spécialement écrits pour l'occasion ; l'autre a chanté les tubes issus de ses six albums. Une belle initiative que l'on devait à l'écrivain Arnaud Cathrine, et qui a tourné un peu partout en France. Entre-temps, Delpine de Vigan s'était essayée à la réalisation avec un premier long-métrage, A coup sûr, sorti en janvier 2014.

A LIRE AUSSI >> Delphine de Vigan : "Mon histoire, c'est la vôtre"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent