"Retour au Kosovo" : une BD pour comprendre l'horreur de la guerre

"Retour au Kosovo" : une BD pour comprendre l'horreur de la guerre
LIVRES

COUP DE COEUR - Chaque semaine, retrouvez la sélection bande dessinée de Jean-Philippe Lefèvre, l'animateur de Culture T, le vendredi 23h sur la chaîne Public Sénat. Aujourd'hui, "Retour au Kosovo", de Gani Jakupi et Jorgi Gonzales.

Il y a quinze ans, c’était hier, notre Europe essuyait une putain de guerre au Kosovo. Mais après la guerre, après les massacres, après les armes, les cris et le sang que reste-t-il ? L'auteur Gani Jakupi, né dans les montagnes du Kosovo en 1956, s’est associé pour cet ouvrage au dessinateur argentin Jorgi Gonzalez.

Une émotion toute en retenue

Gani y évoque son retour au Kosovo après le conflit alors que les stigmates de la guerre sont des tessons encore brûlants. Engagé avec un photographe par un magazine espagnol, il va sur place à la rencontre des populations traumatisées, soulevant ici et là les questions qu’il est nécessaire de poser après une guerre lorsque l’on doit imaginer des lendemains différents.

Cet album aux éditions Dupuis est avant tout un grand questionnement sur l’après-guerre. D’une force bouleversante mais tout en retenue, les douleurs et les interrogations de Gani sont mis en images par le style graphique d’un Jorge Gonzalez au firmament. Son style unique va vous happer durant ses 90 pages ou l’on ressort humainement épuisé. Putain de guerre.

Retour au Kosovo, Editions Dupuis. 112 pages. 34 euros

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Allemagne : Angela Merkel annonce un reconfinement partiel de quatre semaines dès lundi

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Reconfinement : ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Les écoles et les collèges vont-ils rester ouverts en cas de reconfinement ?

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent