Salon du Livre 2014 : et si les enfants étaient les vraies stars ?

Salon du Livre 2014 : et si les enfants étaient les vraies stars ?

DirectLCI
JEUNESSE - Le 34ème Salon du Livre de Paris s'est ouvert ce vendredi matin à 10 heures. Les curieux étaient nombreux, surtout les plus jeunes qui se sont rués vers le stand "L'école des loisirs". Reportage.

"Je veux ça !", hurle l'un. "Et moi, ça !", renchérit l'autre en vociférant de plus belle. Si vous avez des mômes, le stand des éditions L'école des loisirs est bel et bien la destination incontournable de la 34ème édition du Salon du Livre de Paris. "Cet endroit concerne tous les enfants de 0 à 90 ans", confie tout sourire Nathalie Brisac, la responsable de la communication de l'éditeur. Au cœur d'un brouhaha inextinguible, elle essaye de placer sa voix et poursuit : "On existe depuis cinquante ans maintenant en librairie et dans le monde enseignant. Les professionnels nous font confiance. Les enfants aussi puisque les livres sont leurs amis".

Dès l'ouverture de l'événement ce vendredi matin, à 10 heures pétantes, les lieux ont été littéralement pris d'assaut par des légions d'écoliers de tous âges. Guillemette, une jeune institutrice de l'école maternelle de la Porte Brancion dans le 15ème arrondissement, garde un œil sur chaque bambin le temps de nous faire quelques confidences. "Je suis venu avec mes élèves pour travailler sur le processus de naissance d'un livre, explique-t-elle avec passion. Ils vont par ailleurs pouvoir acheter des ouvrages grâce aux bons d'achat du Conseil Régional. Je trouve que c'est vraiment très important de leur donner le goût de la lecture".

Pour tous les goûts

Entre les enseignants et leurs ouailles se glissent également de nombreux parents. L'un d'eux, Michel, accompagne son fils, en CP, dans ses premiers pas de futur grand lecteur. "Je suis ici pour lui faire découvrir le monde du livre autrement et lui permettre de rencontrer ceux qui fabriquent les pages qu'il va dévorer, explique-t-il. C'est un âge où ils apprennent encore à lire, c'est tout beau tout neuf pour eux". Non loin, la petite Léa, 8 ans, fait la queue devant les caisses pleines à craquer. "Je cherche des romans un peu bizarres et étranges et j'en ai trouvé un... Je suis contente", murmure-t-elle sous le regard fier de sa maman. Qu'il soit question de contes, de BD, de romans fantastiques ou de livres de texte, les culottes courtes trouveront sans aucun doute leur bonheur au Salon du Livre.

Plus d'articles