Sexe, drogue et politique : Rome est en feu dans "Suburra", premier grand polar de 2016

Sexe, drogue et politique : Rome est en feu dans "Suburra", premier grand polar de 2016
LIVRES

NOIR, C’EST NOIR – Le crime vous passionne ? Chaque semaine, retrouvez le coup de cœur de Marc Fernandez, notre expert du roman policier. Aujourd'hui : "Suburra", de Giancarlo De Cataldo et Carlo Bonini.

L’année polar démarre très fort. Elle sera noire de chez noire, bien tassée, bien frappée et bien ancrée dans la réalité la plus dure de nos sociétés. "Ce monde ne sent pas très bon, mais c’est celui dans lequel on vit", écrivait le maître Raymond Chandler dans les années 50. Nous sommes en 2016 et rien n’a changé. Ou si. En pire. Pour cette première chronique d’après la trêve des confiseurs, direction l’Italie. Pardon, direction Rome. Une capitale comme vous ne la connaissez pas. Celle des magouilles, des meurtres, de la mafia, de la corruption. Avec Suburra (drôle de nom pour un roman, mais lisez jusqu’au bout pour comprendre), qui paraît aux éditions Métailié, Giancarlo De Cataldo et Carlo Bonini s’érigent en héritiers italiens d’Ellroy, de Tarantino mais aussi de Truman Capote et de Balzac.

► C’est qui ?
Giancarlo De Cataldo et Carlo Bonini. Ils s’y sont mis à deux, ont uni leurs forces pour nous proposer un roman coup de poing. Ces deux-là ne sont pas des inconnus. Le premier, juge au tribunal de Rome de son état, s’est fait connaitre en France et de par le monde avec Romanzo Criminale, un excellent texte adapté en film et en série télé, qui narrait l’histoire d’une bande de mafieux dans les années 70 et 80. Il est également l’auteur de Je suis le Libanais, chez le même éditeur, Métailié. Son complice Bonini lui, est journaliste au quotidien La Repubblica. C’est sans doute l’un des plus fins connaisseurs des dessous policiers et politique de son pays, un enquêteur hors pair qui a mis, cette fois, son talent au service de la fiction.

► Ça parle de quoi ?
Sexe, drogue et politique... Nous sommes à Rome aujourd’hui, en compagnie de Samouraï, dont nous avons fait la connaissance dans Romanzo Criminale. Rappelez-vous, il faisait partie de la bande qui a régné sur la capitale dans les années 70. Et il est sur le point de réaliser le coup de sa carrière criminelle, à savoir piloter en sous-main un gigantesque projet immobilier qui prévoit de bétonner une partie du territoire, de Rome jusqu’au bord de mer. Pour réussir, il faut que les différentes factions mafieuses restent en paix. Pas facile, d’autant que les Calabrais, les Gitans et les Napolitains ne s’aiment pas. Et que les politiques jouent le jeu. Alors, quand une nuit, Malgradi, l’un de ces élus corrompus, fait appel à un dealer pour se débarrasser du corps d’une prostituée, c’est le grain de sable qui va enrayer la machine. Entre hommes politiques véreux, mafieux en tous genres, évêques pas très catholiques, anciennes prostituées, une blogueuse, un journaliste et un carabinier ripou, les affaires de Samouraï se compliquent.

► Pourquoi on aime ?
Si Romanzo Criminale racontait le passé, Suburra explore le présent. C’est sans aucun doute la force de ce roman mené à un rythme infernal (ça défouraille, les cadavres jonchent les pages et les personnages sont plus vrais que nature). Très bien documenté, il plonge le lecteur dans une Rome méconnue, sans filtre, dans une réalité sordide. Une fiction certes, mais si ancrée dans le réel qu’elle peut faire froid dans le dos. Les deux auteurs font preuve d’un talent narratif et littéraire tel que Suburra s’avère un page turner redoutable. Malgré la multitude des personnages, des morts, des situations pourries, ils réussissent le tour de force de ne pas perdre le lecteur. Un lecteur qui passera plusieurs nuits blanches à coup sûr tant il sera pris dans cette histoire. Un lecteur qui pourra aussi, s’il le souhaite, voir l’adaptation de ce texte sur grand écran (le film est sorti en décembre en France).

>> Suburra, de Giancarlo De Cataldo et Carlo Bonini, trad. Serge Quadruppani. Éditions Métailié, 480 pages, 23 €
 

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent