Un nouveau Murakami sur le rivage

LIVRES
DirectLCI
BUZZ - C'est le 4 septembre qu'on pourra découvrir en France le nouveau roman du maître japonais Haruki Murakami. "L’Incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage" (Belfond) devrait, comme les précédents, faire le tour du monde grâce au style unique de son auteur.

Murakami, c'est qui ?
Le plus grand écrivain japonais vivant pour ses fans, voire le plus grand au monde tout court. L'un des plus lus, c'est certain, traduit dans plus de 50 langues et vendus à des millions d'exemplaires. Amoureux de jazz, de course à pied et de chatons, Haruki Murakami, 65 ans, séduit par son style singulier, entre réalisme magique, chronique intimiste et science-fiction. L'Incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage succède à la trilogie 1Q84, parue de 2009 à 2012, et l'inédit Underground, publié chez nous en 2013. Sorti en avril dernier au Japon, ce nouvel opus s'est classé illico en tête des ventes.

De quoi ça parle ?
Dans ce nouveau roman , Haruki Murakami raconte le destin de cinq jeunes gens inséparables, à Nagoya : Akamatsu, surnommé Rouge ; Ômi, surnommé Bleu ; Shirane, surnommée Blanche, Kurono, surnommée Noire. Et Tsukuru Tazaki... le sans couleur. Jusqu'au jour où les quatre premiers annoncent à ce dernier que leur amitié est terminée. Un rejet qui le hante, et va le pousser à s'interroger sur sa propre existence. Comme souvent chez l'auteur de Kafka sur le rivage, le héros est hanté par un morceau de musique. Cette fois c'est une œuvre pour piano de Franz Liszt, intitulée "Années de pèlerinage". Ce qui explique cela.

Ce qu'il en dit...
"J'avais l'intention d'écrire une histoire courte mais elle est naturellement devenue longue au fur et à mesure que j'écrivais", déclarait l'écrivain à la sortie du roman, dans un communiqué paru dans la presse japonaise. "1Q84 était une histoire de montagnes russes et je voulais écrire quelque chose de différent mais je n'en avais aucune idée avant de commencer", ajoutait ce personnage aussi attachant que mystérieux, rare en interview. Et qu'on devrait encore trouver sur la short list du Prix Nobel de littérature, à l'automne prochain.

Lire et commenter