Violences et harcèlement sexuels : le prix Nobel de littérature ne sera pas remis cette année

ON ANNULE - Empêtrée dans un scandale sexuel depuis plusieurs mois, l'Académie suédoise a annoncé ce vendredi matin qu'elle ne décernerait pas le prix Nobel de Littérature en 2018. Une première depuis 70 ans, liée aux accusations de viols, harcèlement et agressions visant l'époux français d'une de ses membres.

Les révélations autour de Jean-Claude Arnault, époux français de l'académicienne Katarina Frostenson accusé depuis le mois de novembre de faits de violences et de harcèlement sexuels par 18 femmes, auront produit leur effet. L'académie suédoise a annoncé vendredi 4 mai qu'elle ne décernerait pas cette année de prix Nobel de Littérature.

"Nous avons décidé de reporter le prix Nobel de Littérature 2018", a expliqué le président de la Fondation Nobel Carl-Henrik Heldin dans un communiqué, ce vendredi matin, renvoyant à 2019 pour la prochaine remise. Le tout, poursuit-il, afin de "respecter les intentions d'Alfred Nobel". "Quand la situation au sein d'une organisation de remise de prix Nobel est si sérieuse, toute récompense ne serait jugée crédible."


Espérant que cette décision "aidera à sauvegarder la réputation du prix Nobel", Carl-Henrik Heldin conclut son communiqué en indiquant que l'Académie "va désormais se concentrer pour restaurer sa crédibilité". Sans mentionner une seule fois explicitement la nature du scandale qui l'a amené à prendre cette décision.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

#BalanceTonPorc, le hashtag qui réveille les consciences contre le harcèlement

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter