A la rencontre de Jo di Bona, le "pop graffeur" qui colore le quotidien

A la rencontre de Jo di Bona, le "pop graffeur" qui colore le quotidien

Loisirs
DirectLCI
DÉCOUVERTE - Jo di Bona, un nom qui résonne dans le milieu de l'art de rue. De plus en plus connu, cet artiste a inventé le "pop graffiti" et s'affiche dans les rues de grandes villes mondiales, mais pas seulement. Rencontre.

Jo Dibona est un personnage attachant. Souriant, même sous son masque de protection. Dans ses yeux, on lit le regard à la fois mutin et concentré de l'artiste tout entier dévolu à sa tâche.


Âgé d'une quarantaine d'année, Jo di Bona a découvert le street art à l'adolescence.  Il peint de 1988 à 2000 dans les rues, puis lance un groupe musical, Pop Rock Hôtel, durant une douzaine d'année. 


En 2013 il se remet à peindre, motivé par sa compagne Amélie. Tout deux forment un couple d'artiste complémentaire - elle est aussi son agent et l'aide dans ses créations.


Nous avons eu la chance, un jour d'été, de pouvoir suivre Jo et Amélie lors de la création d'un mur rue Roblert Planquette dans le 18e arrondissement de Paris. Découvrez notre reportage ci-dessous :

Jo Di Bona est un boulimique de création, pas seulement dans les rues à réaliser des "murs", mais aussi dans son atelier à créer des tableaux 


Son style mélange artistique de fond coloré, collage d’affiche et découpage. Des portraits géants apparaissent intensifiés par des touches colorées savamment posées. Jo di Bona a été récompensé en 2014 par le 1er Prix du graffiti de la Fondation EDF.


>> Découvrez ses créations sur son site internet

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter