Marre du bistrot du coin ? Notre carte des bars cachés parisiens

CHUT... - Dans l'arrière-boutique d'un barbier, au sous-sol d'un kebab, derrière une devanture délabrée... A Paris les bars cachés ne s'offrent pas à n'importe qui. Mais dans un élan de bonté, LCI vous dévoile la carte des établissements les plus secrets de la capitale.

Ces adresses ne se refilent généralement que sous le manteau. A Paris, il y a les bars qui ont pignon sur rue, et les autres. Ceux qui sont dissimulés, cachés, ou tout simplement pas signalés. Très prisés des couche-tard, ces établissements s'inspirent des bars clandestins qui ont vu le jour pendant la prohibition américaine, de 1919 à 1933. Appelés des speakeasy (parlez doucement), ils fleurissaient dans les arrières-boutiques et les sous-sols aux États-Unis. A Paris, ces bars secrets sont devenus très tendance. Les habitués, les initiés, s'y rendent en toute discretion, se glissant derrière un rideau noir ou se dirigeant mystérieusement droit vers le fond d'un magasin. L'intérieur est souvent tamisé et cosy, l'ambiance jazzy. Mais, parce qu'il font tout le charme de la capitale, LCI dévoile, pour vous et rien que pour vous, une carte des plus beaux bars cachés.

Lire aussi

Les cocktails, loin des classiques mojitos et Tequila Sunrise, se déclinent la plupart du temps en accord avec les lieux. Tantôt d'influence mexicaine, indienne ou purement américaine. Les prix, eux, s'échelonnent d'environ 9 à 15 euros.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter