Triangle Dalinien : la Costa Brava à travers les yeux du maître Salvatore Dalí

Triangle Dalinien : la Costa Brava à travers les yeux du maître Salvatore Dalí

COSTA BRAVA
Avec
DirectLCI
Découvrez la Costa Brava sous un autre angle à travers les yeux de Dalí en parcourant le célèbre triangle Dalinien.

Vu du ciel, Púbol, Portlligat et Figueres, trois villes aimées et habitées par Dalí forment le triangle Dalinien. « Dans ce lieu privilégié, le réel et le sublime se touchent presque. Mon paradis mystique commence dans les plaines de l'Empordà, entouré par les collines des Albères, et trouve sa plénitude dans la baie de Cadaqués. Ce pays est mon inspiration permanente », écrivait l’artiste. Ce tracé invisible invite à suivre les traces de ce génie catalan en commençant, par exemple, par sa ville natale Figueres. La visite de son théâtre musée mythique vous occupera au moins une journée. Elle fascine les passionnés d’art, amuse les enfants et pique la curiosité de tous. Personne ne sort indifférent de cette incroyable maison inaugurée en 1974. 

Poursuivez votre route jusqu’au second sommet du triangle Dalinien dans la baie Portlligat à côté de Cadaqués, l’artiste y fit l’acquisition d’une maison de pêcheur en 1930. Vous retrouverez la lumière de Cadaqués et de la baie de Portlligat dans les œuvres de Dalí qui s’en est inspiré depuis sa jeunesse. Le décor naturel de Porlligat est d’ailleurs la scène principale de son célèbre Christ de Saint-Jean de la Croix ainsi que celui de La Madone de Portlligat. 

Le dernier sommet du triangle Dalinien vous mènera à Púbol, un hameau dominé par le château que Dalí a offert à sa femme Gala en 1969. Situé près de la Bisbal d’Empordà et de Gérone, ce petit château du XIVe siècle, restauré par Dalí, abrite un trône étrange, une cheminée baroque, des éléphants, des têtes de Wagner, un plafond délirant ainsi que la Cadillac de l’artiste et bien d’autres surprises. « Il me fallait offrir à Gala un écrin plus solennellement digne de notre amour. C’est pourquoi je lui ai fait cadeau d’un manoir bâti sur les vestiges d’un château du XIIe siècle, l’ancien Château de Púbol, où elle règne en souveraine absolue, au point que je ne lui rends pas visite sans une invitation écrite de sa main. Je me suis contenté d’en décorer les plafonds afin qu’en levant les yeux elle me trouve toujours dans son ciel », expliquait Salvador Dalí en 1973. Ce monument consacré à la gloire de Gala, reste plus sobre que les autres sites de l’artiste, conformément aux vœux de son épouse et muse. Elle y repose dans une crypte installée dans la cave. 


Visiter les 40 km du triangle Dalinien permet de mieux comprendre l’art de Salvador Dalíet ses liens profonds avec la Costa Brava. À la fois peintre, sculpteur, graveur, scénariste et écrivain, il est l'un des principaux représentant du surréalisme.

A savoir : 

Cet été, faites également un petit détour par le Musée National d'Art de Catalogne à Barcelone pour découvrir l’exposition Gala Salvador Dalí, dédiée à l’épouse et muse de l’artiste. Du 5 juillet au 14 octobre 2018, le musée exposera des Peintures de Max Ernst, des photographies de Man Ray et Cecil Beaton et bien sûr les œuvres de Salvador Dalí.

Sur le même sujet

Plus d'articles