Comment faire monter l’adrénaline en période de vacances

Comment faire monter l’adrénaline en période de vacances

LOISIRS
Avec
DirectLCI
Cet été, entre deux siestes ou deux séances de farniente, parcours d'accrobranche, chasses aux trésors, "escape game" ou course d’orientation vont doper votre forme !

En vacances, l’ennui connaît pas. Ou plus exactement connaît "plus", depuis que les activités sportives dissipent la torpeur de la pause estivale. Certains s’accordent une récréation en se lançant dans l’accrobranche, une aventure familiale. D’autres préfèrent les "escape game", les courses d’orientation (à pied ou en VTT) ou les chasses au trésor qui font travailler à la fois biceps et neurones.

Accrobranche

Profitez de vos vacances pour vous rapprocher du ciel. Grimper jusqu’aux cimes des arbres en sécurité, se déplacer dans le houppier, observer, découvrir les milieux arborés, l’écologie des arbres... Voilà ce que promet l’accrobranche et les parcours aventure qui lui sont associés. Cette activité se pratique dans les espaces arborés. Elle donne la possibilité d’explorer la canopée en marchant sur des poutres, des rondins, de se déplacer sur des filets ou des ponts suspendus. Parfois, une glissade en Tyrolienne vient faire battre le cœur. Tout cela sous l’œil de professionnel. Les participants sont équipés de baudriers, reliés à des câbles le long desquels on avance comme sur une via ferrata. La plupart des parcours commencent par un test, puis par des parcours dont la couleur symbolise un niveau de difficulté croissant (par exemple jaune pour le plus facile). Il est généralement possible de s’arrêter à la fin de chacun de ces parcours.


La France est truffée de parcours d’accrobranche. L’un des plus grands est situé en Savoie. Il s’agit du "Parcobranche du Diable", l’un des plus grands circuits forestiers d’aventure. On y recense plus de 20 parcours différents. Ce circuit est l’un des plus prisés en raison de la portée de ses tyroliennes. La plus grande permet de glisser sur une longueur de 650 mètres à environ 200 mètres du sol avec le bruit de la roulette sur le câble pour unique fonds sonore.

Escape game

Comme leur nom l’indique, ces jeux d’évasion se déroulent dans une salle dont les participants doivent s’échapper. Rien n’est laissé au hasard. La partie est minutée. Avant qu’elle débute, un "game master" explique les caractéristiques de la partie et l’histoire lui servant de prétexte. Une fois bouclé, le groupe de joueurs doit explorer la salle, trouver des indices, solutionner des casse-têtes et surmonter des défis. Les participants sont observés par caméra pendant toute la durée du jeu, une sortie de secours étant à la disposition des joueurs. 


Les vacances sont une bonne occasion de découvrir l’une des 1200 "escapes rooms" répertoriées en France. Enquête, horreur, fantastique : tous les thèmes sont représentés. Parmi les espaces signalés par la presse spécialisée, on trouve notamment, l’Escape Game Montpellier, "BRAIN", un escape game rennais, le "Get Out" de Lille ou encore l’escape game Corsica (Porticcio) sur le thème de Napoléon, évidemment. La tendance est aussi au parcours en plein air comme celui du Bois de Rosoy dans l’Oise, un vrai jeu de piste en forêt (vidéo ci-dessous).

En vidéo

Escape game, jeu de piste en forêt

Course d’orientation

C’est l’occasion de mener une aventure en famille, les enfants jouant le rôle d’éclaireur ! Pour commencer la partie, il suffit d’une carte d’orientation. Les échelles vont du 1/2000 (1 cm sur la carte = 20 m sur le terrain) au 1/5000 (1 cm sur la carte = 50 m sur le terrain). Avec la carte, les participants reçoivent une boussole. Le but est alors se promener en pleine nature ou en milieu urbain, et de trouver des balises, le plus rapidement possible. C’est aux participants de choisir un itinéraire entre les points de passage. La difficulté réside dans le choix de l'itinéraire. Il s’agit de trouver un moyen terme entre la difficulté et la distance. Le niveau de difficulté des courses organisées est identifiable par une couleur, du vert (facile) au noir (extrême). Ces parcours sont recensés par la Fédération Française de la Course d’Orientation (CO). 

Dans certains cas, la course d’orientation se transforme en chasse au trésor. Il s’agit alors de trouver des indices et de les exploiter pour trouver le magot dans un espace donné. Les enfants raffolent de ce divertissement si le niveau est adapté à leur âge. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter