5 randonnées immanquables en Europe

LOISIRS

Plusieurs pays européens offrent des théâtres de randonnée sûrs et d’une beauté inoubliable. Voici les 5 itinéraires où cheminer en priorité cet automne.

Même si l’été à son charme, l’automne est la saison idéale pour pratiquer la randonnée, car les températures sont plus basses et les promeneurs moins nombreux. Les E-itinéraires européens de grande randonnée ont été créés pour répondre aux besoins des marcheurs souhaitant sortir des sentiers battus. Ils s’ajoutent aux itinéraires nationaux ou locaux déjà existants et recensent les chemins transfrontaliers. Par exemple, le sentier européen E4 se déroule sur plus de 10.000 km. Débutant au Portugal, il passe par l’Espagne, la France, la Suisse, l’Allemagne, la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie, la Grèce et finit à Chypre. Pour l’instant, on compte 12 E-Itinéraires, dénommés E1 à E12. Un cran au-dessous, la plupart des pays européens proposent des randonnées locales, à l’instar des GR à la française. Voici 5 idées de belles balades européennes. 

Le Dingle Way (Irlande) : entre ciel et mer

C’est la randonnée la plus célèbre du pays. D’une longueur de 130 km, ce parcours se trouve à l’extrémité de la vieille Europe, l’océan étant la seule chose qui sépare le marcheur du Nouveau Monde et de l’Amérique…

La randonnée débute à Clonegal et se termine au sud de Dublin. Elle permet de découvrir de nombreux paysages, des ruines celtiques, d'anciens villages irlandais, de longer les contreforts des Wicklow Mountains, de traverser d’épaisses forêts, de longer des plages de sable fin… Lors des étapes, les marcheurs peuvent se réconforter dans les pubs et y déguster une pinte de "Lager" en bavardant avec les Irlandais, toujours très francophiles. 

Difficulté : moyenne.

Et aussi... la West Highland Way (Ecosse) un parcours de 161 kilomètres entre Fort William à Milngavie qui demande, en moyenne, une semaine de marche à rythme moyen..

le Mur d’Hadrien (Angleterre) : sur la trace des Romains

Cette randonnée de 135 km permet de conjuguer le plaisir de cheminer dans des paysages verdoyants et de voyager dans l’histoire puisqu’elle suit le rempart que l’empereur romain Hadrien (76-138 AC) érigea pour protéger le nord de l’Angleterre contre les Pictes d’Écosse. 

Le trajet va de la côte est à la côte ouest, de Bowness-on-Solway à Wallsend dans le comté de Tyne and Wear. Certains tronçons du mur sont intacts. On y découvre des tourelles et des forts de l'époque romaine perdus dans une lande somptueuse.

Plusieurs itinéraires permettent de choisir un niveau de difficulté adapté à sa forme physique et, le soir, les auberges locales permettent de se reposer moyennant environ 80 livres/nuitée. 

Difficulté : faible.

La Via Algarviana (Algarve) : à la découverte des villages traditionnels portugais

Comme son nom l’indique, ce chemin de randonnée traverse l’Algarve, une des régions les plus agréables du Portugal. D’est en ouest, longue de 240 km, la via Algarviana débute à Alcoutim, jolie ville blanche sur le Rio Guadiana (à la frontière espagnole) et se termine au Cap Saint-Vincent, la pointe ouest de l’Europe. Cette balade garantit un périple de deux semaines sur des chemins ruraux, de pistes forestières et de petites routes goudronnées. Au programme, des collines couvertes de petits arbustes, d’oliviers, de caroubes, des vergers d’amandiers, de belles rivières où l’on peut se délasser et des villages typiques, hors du temps, où l’on peut s’arrêter pour une étape gourmande dans une auberge à la façade d’un blanc immaculé.

Difficulté : moyenne, voir facile pour certaines étapes qui sillonnent la campagne. 

Tour du Mont Blanc (France, Suisse, Italie) : la haute montagne en cinémascope

Le Tour du Mont-Blanc est l’un des sentiers de randonnée européenne les plus prisés par les amateurs de marche au long cours. Long de 170km il passe par la France, l’Italie et la Suisse et permet de faire le tour du Mont-Blanc en (environ) 11 jours de marche. L’automne est la bonne saison pour le parcourir, car il est très fréquenté l’été. Le plus souvent, la ballade s’effectue dans le sens contraire des aiguilles d’une montre en partant des Houches (avec une superbe vue sur l'Aiguille de Bionnassay) et en arrivant au lac blanc avec un panoramique sur la Mer de Glace, l’Aiguille Verte, et la paroi paroi nord des Grandes Jorasses. Côté italien, le Val Veni offre une des plus belles vues sur le massif. 

Difficulté : moyenne, certains tronçons peuvent être parcourus en téléphérique si le temps manque. 

Cinque terre (Italie) : sous le soleil, exactement

Cette randonnée se déroule en Ligurie, au nord-ouest de l’Italie (vers Gênes). Elle tire son nom des 5 villages pittoresques classés au patrimoine mondial de l’Unesco (Riomaggiore, Manarola, Corniglia, Vernazza et Monterosso) qu’elle relie via une route côtière longue de 11 km. Si les plus pressés peuvent couvrir la distance en l’espace de 7/8 heures, le mieux est de prendre son temps pour parcourir ce sentier surplombant la Méditerranée et offrant une vision XXL sur le littoral ligure et des plages où l’on peut faire un stop pour se baigner. 

Autour du Cinque terre, dans les villages qu’il relie, on trouve des trattorias où l’on peu déguster le meilleur de la cuisine italienne accompagnée des vins locaux, issus des vignobles qui s’accrochent à des terrasses escarpées. Sur place, ne pas manquer le « pesto », une préparation à base de basilic, de pignons de pin, d'huile d'olive, d'ail et de fromage râpé (pecorino ou parmesan). Un délice ! 

Difficulté : facile. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter