Le golf lance son opération séduction pour les familles

Le golf lance son opération séduction pour les familles

LOISIRS – Avec la tenue de la Ryder Cup en septembre prochain, le plus grand évènement de golf au monde, ce sport réputé élitiste veut changer son image. Bluegreen, premier acteur français, lance ainsi une vaste opération séduction à destination notamment des familles en élargissant son concept pour l'écarter des simples greens.

2018 sera l’année du golf en France. Et pour cause, le plus grand événement mondial, la Ryder Cup, se tient en septembre prochain (du 28 au 30). Il opposera les meilleurs golfeurs européens à leurs homologues américains sur le parcours du Golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines. L’occasion rêvée pour un sport en manque de notoriété, et qui voit son nombre de pratiquants stagner (400.000 adhérents), de soigner son image et même de la repenser à l'instar des pays scandinaves où 10% de la population pratique le golf (1% en France en loisirs).

La fédération française a pris les devants en portant, depuis plusieurs années, le projet de faire naitre 100 "petits golfs" un peu partout en France. 90% sont déjà pratiquement opérationnels. La FFG veut de cette manière proposer une pratique plus accessible et moins onéreuse, le matériel étant fourni aux grands débutants dans un premier temps. C’est avec cette même ambition de rendre le golf plus attractif que Bluegreen, premier réseau européen et présent aux quatre coins de la France depuis 20 ans, a décidé de proposer un nouveau concept, bien décidé à se débarrasser des idées reçues.

Aller au-delà des clichés pour devenir loisirs

"On entend souvent dire que le golf est cher, pas familial, chronophage et réservé à une élite, regrette Manuel Biota, président de Bluegreen. On a décidé de montrer qu’il pouvait aussi être ludique, familial et intergénérationnel." Pour cela Bluegreen change d’image, au propre comme au figuré. Le numéro un français du golf, présent avec une cinquantaine de sites, a tout repensé, de l’identité visuelle au concept même de club de golf en y déployant pléthore d’activités.


"On a choisi de parler à la famille, au groupe d’amis, aux collègues qui peuvent avoir envie de venir passer un moment, souligne-t-il. Ce qu’on veut, c’est non seulement devenir un acteur référent du golf de demain, mais que l’on incite les gens à penser à aller au golf comme il ferait une sortie au bowling, au cinéma ou tout autre loisirs." Pour y parvenir, le parcours de golf va devenir plus que cela. Le nouveau slogan "Everyday is a Bluegreen day", que l’on pourrait traduire par il y a tous les jours quelques chose à faire chez Bluegreen, exprime bien la volonté de proposer plus qu’un simple parcours de 18 trous. "L’enjeu est de redynamiser le marché français en améliorant l’expérience clients des golfeurs et en proposant une nouvelle approche au plus grand nombre, en lien avec les nouveaux modes de vie et usages", explique-t-on du côté de Bluegreen.

Voici donc cinq nouvelles activités ludiques vont ainsi être déployées sur l’ensemble du réseau Bluegreen : Minigolf, Pay as your play, Perfect Line, Afterwork et Stadium. De quoi égayer la visite de chacun, et pas seulement autour d'un green.

Le golf passe au connecté

Pour beaucoup, le golf se résume souvent… au mini-golf ! Les six sites expérimentaux qui vont avoir le privilège de tester la nouvelle configuration bénéficieront tous d'un mini-parcours de quelques trous, capable de servir de practice aux plus expérimentés ou de terrain d'apprentissage pour les novices. De quoi attirer les plus jeunes joueurs qui pourront aussi s'amuser du "centre d'entraînement" Stadium. A l'aide d'une succession de mini-jeux conçus autour du golf, ils pourront améliorer leur performance, leur technique, leur mental, mais aussi leur physique. 

Et quoi de mieux qu'une dose de technologie pour s'amuser ? Perfect Line intègre le high-tech au practice, en proposant d'allier écran et fondamentaux. Club en main, balle sur le tee, vous frappez pour vous rapprocher du drapeau situé au cœur du green. A première vue, cela ressemble à une partie du parcours, mais le vôtre est bien virtuel. Vous l'avez choisi sur l'écran avant de commencer. Seul ou à plusieurs, vous allez enchaîner les coups. A l'écran, vous avez connaissance de la vitesse de la balle, sa trajectoire, sa distance jusqu'au trou, sa position. Et vous pouvez juste choisir de faire un concours de précision avec vos amis. Idéal pour les plus perfectionnistes en quête de la trajectoire parfaite.

Quand on imagine le golfeur, on le voit souvent traîner son caddie toute l'après-midi sur les greens, le temps paraissant suspendu pour lui. "Stop au cliché !", clame Manuel Biota. Désormais, vous paierez pour le temps dont vous disposez grâce à la formule Pay as you play (aux alentours de 20 euros de l'heure). Vous n'avez le temps que pour 4,9 ou 12 trous, vous créez le parcours et la session à votre mesure. La convivialité est aussi de mise avec Afterwork. Bluegreen a prévu la possibilité de s'adonner au golf entre amis en soirée ou après le travail. A la lumière tombante, tapez quelques balles en sirotant un verre tandis que la musique se propage derrière vous.

Le programme va être mis en place dans six golfs du réseau Bluegreen :

- Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine)

- Saint-Aubin (Essonne)

- Pau (Pyrénées-Atlantiques)

- Pornic (Loire Atlantique)

- Les Fontenelles (Vendée)


Tous les sites devraient être équipés d'ici la fin 2019.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Ryder Cup : l'Europe s'impose en France

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter