"Nous sommes si heureux" : Béatrice Dalle et JoeyStarr joueront "Elephant Man" au théâtre

Loisirs
DirectLCI
SURPRISE - Béatrice Dalle et son ex-compagnon JoeyStarr se produiront ensemble sur scène en novembre dans l'adaptation théâtrale du film "Elephant Man" de David Lynch. C'est la comédienne qui a annoncé la nouvelle ce mercredi via son compte Instagram.

C'est d'ores et déjà l'un des événements de 2019 : Béatrice Dalle et et son ancien compagnon le chanteur JoeyStarr se retrouveront sur scène en novembre à Paris dans une adaptation théâtrale du film chef-d'œuvre Elephant Man de David Lynch (1980). Soit les mémoires du médecin britannique Frederick Treves (Anthony Hopkins dans le film de Lynch) qui s'était occupé du célèbre cas de Joseph Merrick (John Hurt), présentant des difformités lui valant le surnom de Elephant Man.


"On peut vous l'annoncer : nous serons tous les deux sur la scène des Folies Bergère pour interpréter Elephant Man sous la direction de David Bobée à partir de novembre 2019, et nous sommes si heureux", a annoncé Béatrice Dalle sur son compte Instagram

Deux artistes branchés théâtre

Ce n'est pas la première fois qu'Elephant Man connaît une transposition théâtrale. Auparavant, le dramaturge américain Bernard Pomerance avait écrit une pièce sur cette histoire qui a été jouée à Broadway. David Bowie avait fait partie des différentes distributions.

 

Passé l'effet de surprise, on se dit que la réunion de Béatrice Dalle et JoeyStarr n'a finalement rien d'étonnant, ne serait-ce que dans leurs expériences théâtrales respectives. Dalle a déjà été dirigée, et transfigurée, par le metteur en scène David Bobée en 2014 dans Lucrèce Borgia. Depuis plusieurs mois, JoeyStarr décline de son côté sur scène une sélection de grands discours prononcés à l'Assemblée, dont la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne d'Olympe de Gouges en 1791, le plaidoyer contre la peine de  mort de Victor Hugo en 1848, ou encore le discours à la jeunesse de Jean Jaurès en 1903. Le rendez-vous est pris en novembre 2019, aux Folies Bergère.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter