Rentrée littéraire : quel livre choisir parmi les 500 nouveautés ? Notre sélection

Rentrée littéraire : quel livre choisir parmi les 500 nouveautés ? Notre sélection
Loisirs

COUPS DE COEUR - 500 livres arrivent en librairie à l'occasion de cette rentrée littéraire. Pour vous aider à faire votre choix, parmi les romans ou les BD qui vont désormais enrichir les rayonnages, voici une sélection d'ouvrages - forcément suggestive - réalisée par plusieurs libraires.

Comment faire son choix parmi les 500 nouveautés de la rentrée littéraire. Nous avons demandé à plusieurs libraires une sélection, forcément suggestive, des ouvrages à découvrir. En voici 15. Découvrez-les ci dessous et dans la vidéo en tête de cet article. 

Bonne lecture ! 

Voici une première sélection en littérature étrangère et française proposée par Pascal Thuot de la librairie Millepages à Vincennes (91 et 174 rue de Fontenay).

Nickel Boys de Colson Whitehead

Après "The Underground railroad", c’est un 2e Prix Pulitzer qui vient couronner Colson Whitehead.

Dans la Floride ségrégationniste des années 1960, le jeune Elwood Curtis voit s’évanouir ses rêves d’avenir lorsque, à la suite d’une erreur judiciaire, on l’envoie à la Nickel Academy, une maison de correction qui s’engage à faire des délinquants des "hommes honnêtes et honorables". Sauf qu’il s’agit en réalité d’un endroit cauchemardesque, où les pensionnaires sont soumis aux pires sévices

Ohio, de Stephen Markley , éditions Albin Michel

 

Par un fébrile soir d’été, quatre anciens camarades de lycée désormais trentenaires se trouvent par hasard réunis à New Canaan, la petite ville de l’Ohio où ils ont grandi. Bill Ashcraft, ancien activiste humanitaire devenu toxicomane, doit y livrer un mystérieux paquet. Stacey Moore a accepté de rencontrer la mère de son ex-petite amie disparue et veut en profiter pour régler ses comptes avec son frère, qui n’a jamais accepté son homosexualité. Dan Eaton s’apprête à retrouver son amour de jeunesse, mais le jeune vétéran, qui a perdu un œil en Irak, peine à se raccrocher à la vie. Tina Ross, elle, a décidé de se venger d’un garçon qui n’a jamais cessé de hanter son esprit.

Tous incarnent cette jeunesse meurtrie et désabusée qui, depuis le drame du 11-Septembre, n’a connu que la guerre, la récession, la montée du populisme et l’échec du rêve américain. Chacun d’entre eux est déterminé à atteindre le but qu’il s’est fixé.

À la manière d’un roman noir, cette fresque sociale et politique hyperréaliste s’impose comme le grand livre de l’Amérique déboussolée et marque l’entrée en littérature d’un jeune écrivain aussi talentueux qu’ambitieux.

Rassemblez-vous en mon nom, par Maya Angelou, éditions Notabilia (traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Christiane Besse)

La vie de Maya Angelou est plus forte que n'importe quelle fiction. Cette grande figure de la lutte pour l'égalité et la dignité n'a eu de cesse de se battre pour les autres et de se raconter dans de passionnantes oeuvres autobiographiques. Ce livre inédit ne déroge pas à la règle. Il y est question de son entrée (chaotique) dans la vie d'adulte. Qu'elle fut maquerelle ou danseuse de cabaret, elle n'a jamais perdu le fil de ses idées, soutenue par ses lectures et par une intense vie intellectuee. Ces pages sont éblouissantes de vérité et de vitalité.

Arène - par Négar Djavadi, éditions Liana Levi

Attention lecture électro-choc ! Après le succès de "Désorientale", son premier roman virtuose, Négar Djavadi réussi le pari complètement dingue d'écrire un roman total sur les fêlures de la société française. Au cœur de Paris, aujourd'hui, le battement d'aile du papillon va prendre la forme d'un vol de portable, banal fait divers à l'origine d'un chaos inimaginable...

"Arène" interroge, dérange et impressionne. L'un des romans français les plus puissants de la rentrée.

Le grand vertige, par Pierre Ducrozet, éditions Actes Sud

Lire Pierre Ducrozet c'est en effet vivre le grand vertige de la marche du monde tel qu'il ne va pas. Au travers de personnages aussi écorchés que la terre qui les abrite, l'auteur déroule le fil dune résistance active face au rouleau compresseur de l'ultra-libéralisme. Un roman magistral porté par une langue époustouflante !

 Fille, par Camille Laurens, éditions Gallimard

Dans ce dernier livre à forte résonance autobiographique, Camille Laurens délivre la langue elle même de ses résidus du patriarcat devenus abscons, comme elle semble se délivrer de son passé. Elle nous plonge au cœur de l'intime comme à l'épicentre de ces vies qui crient ce qui ne doit plus être tu. Un texte important.

Voici une seconde sélection, cette fois par Marie-Rose Guarnieri et l'équipe de la libraire des Abbesses / association verbes (30 rue Yvonne Le Tac à Paris 75018)

La Petite Dernière, par Fatima Daas - éditions Notabilia Noir sur Blanc 

Fatima Daas vit dans une famille musulmane pratiquante originaire d'Algérie. Habitant à Clichy-sous-Bois, elle est une élève instable puis une adulte inadaptée. Etouffée par un environnement où l'amour et la sexualité sont tabous, elle est remarquée pour son talent d'écriture et commence des études littéraires, tout en découvrant son attirance pour les femmes. Premier roman.

Yoga  par Emmanuel Carrère P.O.L Editions

Cela aurait dû être un livre pratique sur le Yoga qu’Emmanuel Carrère pratique depuis 30 ans. Mais quand tout s’effondre autour de soi, que la dépression vous rattrape, et que la méditation ne suffit plus, il faut retrouver le chemin vers la vie. C’est ce parcours que nous fait partager l’auteur, avec à la fin, toujours, un éclair de lumière.

Le fumoir de Marius Jauffret, éditions Anne Carrière

Jeune homme alcoolique, Marius est un jour conduit aux urgences de Saint-Anne par son frère. À son réveil, il pense qu’il va juste passer quelques jours entre les murs de l’hôpital pour se remettre. Jusqu’à ce qu’un médecin lui explique qu’il ne sortira… que lorsqu’on l’en jugera capable. On lui a diagnostiqué (à tort) une maladie rare à son âge, le syndrome de Korsakoff. Le voici prisonnier, isolé, dans ce lieu au temps suspendu en marge de la société. Il nous raconte l’attente, le doute, la peur, les rencontres cocasses, tristes, ou tendres.

Une fille de rêve, par Eric Laurrent, éditions Flammarion

La biographie romancée de Nicole, dite Nicky Soxy, éphémère starlette des années 1980 tombée dans l'oubli, qui posa nue afin de réaliser son rêve de devenir une vedette.  

A noter, en plus de ces sélections de romans français et étrangers, deux livres publiés par deux journalistes de la rédaction de TF1 : 

Mémoire  de  Soie, d'Adrien Borne (Ed Jean-Claude Lattès) et Je suis née à Bergen Belsen d'Yvonne Salomon et Frédérique Agnès (Editions Plon)

L'histoire extraordinaire d'Yvonne Salomon, née dans un camp de concentration livre  un témoignage mère/fille d'une grande force,  et un 1er roman très réussi de notre confrère Adrien Borne autour d'un secret de famille dans le monde des éleveurs de vers à soie.

Notre sélection BD

Pour la bande-dessinée, la sélection est proposée par Flore Pellissier et l'équipe de BDNET Bastille, librairie située 26, Rue de Charonne à Paris.

 

La patrie des frères Werner - par Philippe Collin et Sébastien Goethals aux éditions Futuropolis

Après le succès critique et public du "Voyage de Marcel Grob", Philippe Collin et Sébastien Goethals reviennent avec un nouveau récit historique sur une époque oubliée et pourtant si proche : celle d’une Europe tiraillée par les idéologies, d’une Europe de la guerre froide.

Radium Girls de Cy aux éditions Glénat

États-Unis, années 20. Toute la journée, à une cadence infernale, Edna et ses collègues mettent leur tout petit pinceau à la bouche afin de tracer finement le cadran luminescent de montres de luxe. Ce qu’elles ignorent, c’est que la peinture à base de radium est hautement toxique… 

La dessinatrice Cy réalise un très bel album aux crayons de couleur, dans un camaïeu de violet et de vert, dont la composition très travaillée est marquante. Elle met en avant un fait historique peu connu et rend hommage à ces femmes qui se sont battues pour que leur préjudice au travail soit reconnu.

Anais Nin - Sur la mer des mensonges de Léonie Bischoff aux éditions Casterman

Album retraçant une partie de la vie de la poétesse et écrivaine Anais Nin, cette BD lève une partie du voile sur la mystérieuse personne qu'était cette femme faite de doutes et de contradictions. On découvre une femme qui jongle entre plusieurs vies, plusieurs personnages et pour qui le mensonge est la meilleure échappatoire. Véritable merveille pour les yeux, cet album puissant ne laisse pas indifférent.

La dernière rose de l'été, par Lucas Harari aux éditions Sarbacane

Martin n'aurait jamais pensé passer son été dans une maison au bord de la mer, loin de sa petite vie de galères à Paris. Petit à petit, le soleil et l'ambiance estivale l'entrainent du côté de l'insouciance. Pourtant, tout n'est pas aussi léger qu'il n'y parait alors que des adolescents disparaissent...

Album aux couleurs magnifiques, "La dernière rose de l'été" est un polar prenant à l'atmosphère irréelle.

Peau d'homme, par Hubert et Zanzim aux éditions Glénat 

Un travail sur la question du genre, dans une époque médiévale. Une jeune femme doit se marier mais elle ne connait pas son futur époux. Sa tante lui donne alors une peau d'homme, peau qui se transmet de mère en fille depuis des génération. Ainsi transformée en homme, elle fait la connaissance de son futur mari et découvre un univers qu'elle ne soupçonnait pas.

Très belle histoire, qui s'interroge sur le genre mais aussi sur l'orientation sexuelle.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent